Danny Gauthier parle de tissus imprimés à Moteur de recherche


Classé dans : Membres en action, SPPEUQAM | 0

Danny Gauthier, directeur général de l’Atelier Textile et chargé de cours à l’École supérieure de mode de l’École des sciences de la gestion de l’Université du Québec à Montréal (ESG UQAM), parle des procédés qui sont utilisés pour réaliser des tissus imprimés, à Moteur de recherche, à l’antenne de la radio de Radio-Canada.

Déficit chez les sociétés de transport : la solution?


Classé dans : Membres en action, SPPEUQAM | 0

Faut-il fusionner les sociétés de transport, notamment à Montréal, pour économiser? Opter pour une plus grande centralisation ne règlerait pas le problème, pense le chargé de cours Pierre Barrieau, en entrevue à Zone Économie à l’antenne de Radio-Canada. « Il y a quand même un avantage de garder cette forme […] les élus et les citoyens ont un service de proximité et des gestionnaires qui connaissent leur réseau », juge-t-il.

Et si on avait 150 élus à l’Assemblée nationale ?


Classé dans : Membres en action, SPPEUQAM | 0

(Québec) Le redécoupage électoral a fait couler beaucoup d’encre au Québec ces derniers mois. La proposition de la Commission de la représentation électorale (CRE) de retirer deux circonscriptions pour en ajouter deux nouvelles a provoqué beaucoup de résistance. « Le problème, ce n’est pas tant le nombre, mais plutôt l’équité entre les circonscriptions », soutient le chargé de cours André Lamoureux en entrevue à La Presse canadienne.

L’école est notre meilleure alliée pour agir sur le temps d’écran


Classé dans : Membres en action, SPPEUQAM | 0

En novembre dernier, l’INSPQ a publié un rapport qui a alimenté le débat sur le temps d’écran à l’école. Ce rapport s’est concentré sur deux principaux axes d’étude. Le premier concerne l’utilisation d’appareils numériques à des fins personnelles en classe, ce qui a un impact négatif sur la concentration des élèves. Le deuxième axe a examiné l’efficacité de la lecture et de la prise de notes sur des outils numériques, concluant qu’il n’y avait pas d’impact, ni positif ni négatif, sur l’apprentissage. La chargée de cours Rosianne Arseneau cosigne un texte dans la section Idées du Devoir.

Soins aux aînés : quand l’État flanche, le rôle crucial de la philanthropie


Classé dans : Membres en action, SPPEUQAM | 0

La pandémie de Covid-19 a mis en lumière le manque de ressources québécoises pour soutenir les personnes âgées vulnérables. Avant 2020, le système de santé québécois montrait déjà des signes de sous-financement, notamment dans les services à domicile, nécessitant l’intervention de proches aidants et de personnes oeuvrant dans les secteurs communautaires et de bienfaisance. Notre réseau de recherche, PhiLab, dont le siège se trouve à l’Université du Québec à Montréal (UQAM), étudie les actions du secteur philanthropique face aux inégalités sociales et aux défis environnementaux, explique la chargée de cours Diane Alalouf-Hall dans un texte publié sur le site The Conversation.com

Une dernière pour la route


Classé dans : SPPEUQAM | 0

J’ai beaucoup aimé travailler dans mon syndicat, le SCCUQ/SPPEUQAM, et je me sens comblé par ce parcours. Ce qui m’a nourri et stimulé, c’est résolument le contact avec les membres pour partager des moments ensemble en toute confiance, c’est connaître leurs intérêts, les écouter et tenter de les comprendre, découvrir leurs situations, leurs positions, leurs réflexions, mais parfois, trop souvent, me sentir impuissant devant l’insécurité de certaines et de certains face à la possibilité de ne pas enseigner au prochain trimestre, de ne pas gagner sa vie avec ce travail que l’on aime.

L’année 2023-2024 (voir le bilan annuel) est donc ma dernière au syndicat puisque je serai à la retraite de l’UQAM dans quelques jours, soit le 30 avril à 17 h 17.

Chronique mobilisation-intégration


Classé dans : Mobilisation-intégration, SPPEUQAM | 0

Plusieurs activités à venir

Plusieurs activités sont en préparation pour les membres du Syndicat, que ce soit les assemblées d’unités facultaires qui commenceront dès lundi prochain 29 avril avec celle de la Faculté des sciences de l’éducation (voir la section Événements du site Internet), le BBQ annuel du 29 mai (il faut réserver), l’activité Quilles (il reste quelques places), une séance d’informations sur la retraite le 5 juin et l’Atelier vélo, le 12 juin.

Chronique de négo


Classé dans : Négociation, Nouvelles des négociations, SPPEUQAM | 0

Aucune avancée

Une cinquième séance de négociation sur l’enseignement en ligne a eu lieu le 16 avril et six sujets y ont été abordés : l’imposition de séances en ligne, les évaluations des enseignements, la sous-traitance, la liberté universitaire, le comité paritaire et la médiatisation; malheureusement, aucune avancée n’a eu lieu.

En ouverture, l’optimisme de votre comité négo a été contrarié quand la partie patronale a renversé notre demande à l’effet de protéger la prérogative des personnes chargées de cours de décider quelle solution est la plus appropriée, dans un cas exceptionnel empêchant la tenue d’une séance en présence. L’employeur a plutôt déposé un texte qui élargit son pouvoir d’imposer le basculement d’un cours en présence vers la modalité en ligne non seulement en cas de force majeure, mais aussi dans tout cas de figure hors de contrôle de l’Université, incluant les grèves étudiantes.

S’impliquer


Classé dans : SPPEUQAM | 0

Plusieurs raisons ou motivations peuvent nous amener à nous impliquer dans notre syndicat local; quoiqu’il en soit, une importante assemblée générale aura lieu ce 24 avril, à 13 h, au local A-M050, car elle vise l’élection de 22 personnes à différents postes stratégiques qui influenceront nécessairement la suite des choses pour les membres du SPPEUQAM; de mon côté, je me suis impliqué dans mon syndicat parce que…

Jean Régnier

Ont contribué à cette édition : Amel Aloui, Olivier Aubry, Godefroy Desrosiers-Lauzon, Violaine Gasse, Simon Leclerc, Michel-Philippe Robitaille, Nancy Turgeon.

Chronique mobilisation-intégration


Classé dans : Mobilisation-intégration, SPPEUQAM | 0

RSVP au plus tard le 16 avril

Le Syndicat convie ses membres à une activité de quilles décontractée, le 30 avril, de 16 h à 18 h, au Salon Quilles G Plus, 920, rue St-Zotique Est (près du Métro Beaubien); une occasion toute désignée pour partager des moments agréables, tout en renforçant les liens qui nous unissent au SPPEUQAM.

Nous en profiterons pour souligner le départ à la retraite de Jean Régnier, l’actuel vice-président à l’information, actif dans l’équipe syndicale depuis onze ans. Le coût de l’activité quilles est de 5 $ pour les membres et de 20 $ pour les non-membres, chaussures fournies.

Chronique des relations de travail


Classé dans : CAART, Convention collective, SPPEUQAM | 0

Surveillez la réponse aux demandes d’EQE

Cette chronique s’adresse particulièrement aux membres du Syndicat qui ont récemment déposé une ou des demandes de reconnaissance d’EQE (exigences de qualification pour l’enseignement) afin de vérifier sur ACCENT si ces demandes ont été acceptées.

Car, si vous avez soumis une ou des demandes pour obtenir de nouvelles EQE lors de la procédure annuelle de mars dernier, que ce soit dans votre département, école ou faculté (unités d’embauche) ou dans deux autres nouvelles unités où vous n’enseignez pas, vous avez déjà reçu, ou vous recevrez d’ici le 16 avril, une réponse sur ACCENT (sous l’onglet EQE – Demandes).

Chronique de négo fiction


Classé dans : Négociation, Nouvelles des négociations, SPPEUQAM | 0

UQAM2026 – Dystopie et utopie : protections

Aucune séance avec l’employeur n’ayant eu lieu depuis la dernière infolettre, nous vous proposons une seconde fiction qui anticipe ce que pourra être l’UQAM suite à la négociation sur l’enseignement en ligne; l’utopie se réaliserait si nos demandes de négo étaient satisfaites et la dystopie représente une UQAM imaginée, dans un futur pas si lointain disons 2026, sans règlement satisfaisant.

Le sujet d’aujourd’hui : la protection de nos droits en enseignement en ligne.

Dystopie

L’UQAM en 2026 est devenue un royaume tyrannique où les droits des chargé.es de cours ne sont plus qu’un vague souvenir d’un passé pas si lointain.

Précarité, quand tu nous tiens


Classé dans : SPPEUQAM | 0
Crédit photo: Cindy Tang, Unsplash

« Quand t’es précaire, tu prends tout ce qui passe ». C’est ce que me disait un de mes collègues de l’UQAM; en effet, tu montes des projets d’intégration pour avoir un peu plus de travail, tu fais des heures en « disponibilité complémentaire », tu essaies d’enseigner dans d’autres universités, ou au cégep, tu souhaites qu’un de tes cours soit affiché au trimestre d’été (c’est l’affichage complémentaire du 2 au 3 avril), tu espères que tu ne seras pas tassé par un.e étudiant.e au doc qui fait de la recherche pour un prof permanent, tu empruntes de l’argent « en attendant que ça se place », etc, etc, etc.

Assemblée générale statutaire du 24 avril


Classé dans : Nouvelles des instances, SPPEUQAM | 0

Une importante Assemblée générale statutaire aura lieu le mercredi 24 avril prochain, dès 13 h, au local A-M050, avec une vingtaine de postes en élection, que ce soit au niveau de la représentation institutionnelle, dans un comité syndical ou à l’équipe syndicale. Un lunch sera disponible dès 12 h 30 et un 5 à 7 suivra.

Chronique de négo


Classé dans : Négociation, Nouvelles des négociations, SPPEUQAM | 0

Parce qu’on a des droits, même en ligne

Une quatrième séance de négociation sur l’enseignement en ligne a eu lieu le 16 mars dernier, en voici un compte-rendu, en attendant la prochaine instance où nous pourrons faire rapport.

Les comités de négociation patronal et syndical ont fait une série de contre-propositions et de retours. Nous avons discuté plus précisément de trois sujets : protections, évaluations des enseignements et représentation.

Le premier concernait une de nos demandes de protection contre une possible obligation d’enregistrer nos cours. À cet enjeu, l’employeur a accepté ceci : « Que l’université ne peut obliger la personne chargée de cours à enregistrer son cours ou à le rendre accessible aux étudiantes, étudiants en différé ».

Chronique mobilisation-Intégration


Classé dans : SPPEUQAM | 0

Quand l’intégration est un plaisir

Le Syndicat tente de créer des liens entre ses membres et de faciliter leur intégration à la vie uqamienne de plusieurs façons. Les projets d’intégration le permettent, mais aussi les activités sociales où on peut se connaître au-delà de l’aspect institutionnel; on trouvera dans cette chronique un lien pour la dernière édition du SPPEUQAM-INTÉGRATION et une invitation à participer à une activité de groupe hors les murs…

SPPEUQAM-INTÉGRATION

La plus récente édition du SPPEUQAM-INTÉGRATION du Comité mobilisation-intégration (CMI) est disponible par ce lien. Le CMI, avec la vice-présidente aux affaires universitaires, fait partie du Comité de liaison institutionnel, un comité paritaire qui étudie et alloue les sommes nécessaires pour les projets d’intégration déposés par les membres du SPPEUQAM.

Oh, catastrophes!


Classé dans : SPPEUQAM | 0

Cette édition jette un œil ou deux sur des catastrophes, parfois fictives, mais aussi malheureusement réelles, dont la situation de collègues qui se retrouvent, sans préavis, éjecté-es de l’UQAM; en d’autres lieux, on souligne la catastrophe vécue par le peuple palestinien avec cette invitation à participer à la marche solidaire du 23 mars. Par un humour réflexif, le comité de négociation sur l’enseignement en ligne propose un texte de fiction sur ce que deviendrait l’UQAM2026 avec un type d’enseignement en non-présentiel tous azimuts. Toujours à l’UQAM, les personnes participant aux assemblées d’unité qui se poursuivent dans un dernier blitz, nous apprennent ce que seraient nos conditions de travail si notre syndicat n’existait pas.

Assemblée générale : 18 mars


Classé dans : Nouvelles des instances, SPPEUQAM | 0

Ce lundi 18 mars, dès 11 h, les membres au Syndicat sont conviés à participer à leur Assemblée générale, au local, A-M050 du pavillon Hubert-Aquin ; comme nous n’avons reçu aucune information en ce qui concerne une ou des candidatures pour le poste de vice-rectrice, vice-recteur à la vie académique, il est fort possible que ce point prévu pour 60 minutes à l’ordre du jour soit retiré.

Chronique des relations de travail


Classé dans : CAART, Convention collective, SPPEUQAM | 0

Pour se prémunir d’une fin d’emploi sans préavis

Imaginez la situation : du jour au lendemain, sans avertissement, vous n’avez plus accès à ACCENT, ni à votre boite de courriels de l’UQAM ; vous croyez d’abord à un problème informatique, jusqu’à ce que vous appreniez que vous avez perdu votre lien d’emploi.

Cela signifie que la période au cours de laquelle vous pouviez demeurer sur la liste de pointage sans enseigner s’est terminée. Pour la majorité des chargées et chargés de cours, qui ont enseigné moins de 12 trimestres, cela survient après 6 trimestres sans enseigner. Les plus anciens, ceux et celles ayant enseigné plus de 12 trimestres, demeurent sur la liste de pointage durant 10 trimestres.

UQAM2026 : utopie et dystopie de la négociation sur l’enseignement en ligne


Classé dans : Négociation, SPPEUQAM | 0

Nous vous proposons une fiction qui anticipe ce que pourra être l’UQAM suite à la présente négociation. L’utopie se réaliserait si nos demandes de négo étaient satisfaites. La dystopie représente une UQAM imaginée, dans un futur pas si lointain, disons 2026, sans règlement satisfaisant. Le sujet aujourd’hui : le maintien de l’offre de cours en présence à l’UQAM.

Dystopie

Imaginons l’UQAM vide. Il n’y a plus de cours en présence ou si peu. Les rongeurs circulent librement à l’intérieur – « On en voit davantage que des étudiants ! » plaisantent les membres du personnel qui fréquentent encore le campus.

Par mesure d’économie des pavillons entiers sont condamnés.

Danser sur le même rythme de la réalité


Classé dans : SPPEUQAM | 0

La négociation sur l’enseignement en ligne est en cours, mais il semble que les représentants patronaux croient que l’enseignement en ligne, ou à distance, c’est pas plus compliqué et pas plus de travail que l’enseignement en présence; oh, là, là, ça s’appelle être débranché de la réalité. On en parle donc beaucoup ces temps-ci avec les membres lors des assemblées d’unités et bien sûr aussi à l’équipe syndicale où on s’affaire à mijoter des recettes de potions de persuasion pour l’employeur. Il est à espérer que les deux comités, patronal et syndical, pourront s’accorder sur le même rythme de la réalité de l’enseignement universitaire.

Chronique de négo


Classé dans : Négociation, SPPEUQAM | 0

La partie patronale réagit aux demandes du SPPEUQAM

Après une première rencontre de dépôt des cahiers de demandes respectives le 11 janvier dernier, la négociation sur l’enseignement en ligne s’est poursuivie les 16 et 22 février; le comité patronal a présenté ses réactions face aux demandes du SPPEUQAM, ce qui a confirmé que les deux parties ont des visions diamétralement opposées de l’enseignement en ligne, car la direction maintient sa position selon laquelle les cours en ligne ne requièrent aucune condition particulière à inclure dans la convention collective.

La position de la direction dans cette négociation consiste à imposer aux personnes chargées de cours une série de reculs par rapport à la lettre d’entente 22-017, qui donne des conditions de travail bonifiées pour l’enseignement en ligne.