Levées de cours à l’horizon

Dix ans après le Printemps érable, plusieurs associations étudiantes de l’UQAM seront en grève à partir du 21 mars, pour, entre autres, démontrer l’importance d’une plus grande accessibilité à l’éducation supérieure et pour promouvoir la lutte pour la justice climatique. Des levées de cours seront alors effectuées. Dans ces conditions, tous les membres du SPPEUQAM doivent se rendre à leur lieu de travail pour donner leur cours. Si vous constatez que les conditions normales d’enseignement ne sont pas réunies (levée de cours, conflit entre les étudiantes, étudiants ou en trop petit nombre), vous devez avertir le secrétariat de votre unité d’embauche que vous ne pouvez pas donner votre cours dans des conditions acceptables.

L’UL se penche sur la question de la reconnaissance des corps d’emploi

Le Vice-rectorat aux ressources humaines (VRRH) de l’Université Laval lance une offensive dans le but d’améliorer la reconnaissance et la valorisation des différentes catégories de personnel travaillant sur le campus afin d’améliorer l’environnement et les conditions de vie et de travail au sein de l’établissement.

La formation d’un comité portant sur la question et composé notamment d’experts, de représentants d’associations, de syndicats et de gestionnaires a été saluée par le SCCUL (Syndicat des chargées et chargés de cours de l’Université Laval) puisqu’elle s’inscrit dans la foulée de sa campagne de visibilité des chargées et chargés de cours de l’hiver 2018.

Pour lire le communiqué sur le sujet, cliquez ici.

Encore des vagues dans le dossier de la TÉLUQ (suivi)


Classé dans : Relations intersyndicales | 0

Les têtes continuent de tomber à la TÉLUQ dans la foulée des enquêtes menées par le ministère de l’Enseignement supérieur et autres « autorités compétentes » et suite à la suspension de Martin Noël, tel que rapporté dans un article de Radio-Canada.

Cette fois-ci, il s’agit de Denis Robichaud, président du Syndicat des professeures et professeurs de la Télé-université (SPPTU) qui a remis sa démission à la suite d’une lettre publiée dans Le Soleil par plusieurs de ses collègues.

Dans le cadre de ce texte, signé par plus d’une trentaine de professeurs de la Télé-université, on tentait de nuancer certains propos rapportés par Radio-Canada et laissant croire que l’ensemble du corps professoral approuvait la privatisation d’une partie des services d’enseignement dispensés par la TÉLUQ.

Des nouvelles de la TELUQ (suivi)


Classé dans : Monde syndical, Relations intersyndicales | 0

La situation pour les tuteurs et tutrices de la Télé-université est encore loin d’être réglée et la lutte continue.

Avec l’arrivée d’une nouvelle direction générale par intérim et le non renouvellement du partenariat de sous-traitance avec l’Institut MATCI, les représentant-e-s aux divers comités ont décidé de se regrouper et d’échanger lors d’une rencontre estivale tenue à Trois-Rivières afin de planifier leurs stratégies de négociation et de mobilisation et de partager leurs analyses de la situation.

Au cours de cette rencontre, ils ont eu l’idée de cartographier en images la contribution historique de leurs membres à la réussite étudiante. Vous pouvez voir les résultats de cette cartographie en cliquant ici.

Une délégation de la FNEEQ à la COCAL XIII

Réunir tous les deux ans des personnes qui enseignent contractuellement partout en Amérique du Nord (Mexique, Canada, États-Unis) afin de parler de sujets tels que la précarité, la marchandisation de l’éducation, le clientélisme étudiant et l’ingérence politique en matière d’enseignement universitaire? C’est le mandat que s’est donné la Coalition of contingency academic labor (COCAL) depuis sa création en 1994.

La COCAL XIII s’est tenue du 2 au 4 août 2018 à San José et une délégation de la FNEEQ était présente afin de participer aux conversations et débats et faire valoir les enjeux  propres à ses membres, tout en prenant connaissance des réalités de l’enseignement contractuel universitaire ailleurs.

INVITATION – La CSN au défilé de la fierté

Le comité LGBT du CCMM-CSN vous invite chaleureusement à joindre les rangs du contingent CSN lors du défilé de la fierté qui aura lieu le dimanche 19 août à 13h.

Soyons nombreuses et nombreux à démontrer notre solidarité et à joindre des dizaines de milliers de personnes qui marcheront dans les rues de Montréal dans une ambiance inclusive et festive!

Cette année, la couleur thématique de l’événement est le bleu, alors si le cœur vous en dit, vous êtes invité-e-s à porter des vêtements ou des accessoires de cette couleur. Des foulards, spécialement fabriqués pour l’occasion, seront distribués sur place.

Le point de rendez-vous sera sur la rue Mackay entre René-Lévesque et Sainte-Catherine à partir de 11 h.

Enfin des bonnes nouvelles pour les tuteurs et tutrices de la TELUQ


Classé dans : Monde syndical, Relations intersyndicales | 0

Le directeur général de la TELUQ, Martin Noël, s’est fait montrer la porte (ou «suspendre pour une durée indéterminée») par la ministre responsable de l’Enseignement supérieur, Hélène David, à la fin du mois de juillet.

Les raisons évoquées font état d’anomalies sérieuses et de non-respect de lois régissant l’enseignement supérieur, notamment dans le dossier du contrat signé par la TÉLUQ avec la firme privée MATCI qui encadre aujourd’hui 37% des étudiant-e-s de l’institution.

Le départ de M. Noël représente une première «bonne nouvelle» pour les tuteurs et tutrices de la TELUQ qui ont vécu des moments difficiles depuis 2016.

En effet, suite à la signature du contrat avec MATCI en septembre 2016, plus de 20% des tuteurs et tutrices avaient perdu leur emploi, voyant leurs tâches disparaître au profit de contractuels privés.

Grève des stagiaires en enseignement, en sciences humaines et en arts : consignes aux personnes chargées de cours


Classé dans : CAART, Relations intersyndicales, SPPEUQAM | 0

L’Association des étudiantes et étudiants de la Faculté des sciences de l’éducation (ADEESE), l’Association facultaire étudiante des sciences humaines (AFESH) et l’Association facultaire étudiante des arts (AFÉA) ont voté une journée de grève le 10 novembre dans le cadre de la Journée internationale des stagiaires. Il est donc possible qu’il y ait des levées de cours et, plus spécifiquement, que les étudiantes et étudiants ne se présentent pas à leur lieu de stage. Nous voulons vous rappeler un certain nombre d’éléments essentiels dans ces circonstances.

Les personnes chargées de cours sous contrat doivent se présenter à leurs activités de travail, peu importe le lieu et la nature de cette activité et être prêtes à donner leurs activités d’enseignement.

Le SCCUQ et le SPUQ dénoncent la démarche du Comité de discipline de l’UQAM


Classé dans : Relations intersyndicales, SPPEUQAM | 2

Le Comité exécutif du Syndicat des chargées et chargés de cours de l’UQAM (SCCUQ) et le Comité exécutif du Syndicat des professeurs et professeures de l’UQAM (SPUQ) s’étonnent du fait que des étudiant-e-s viennent d’être convoqués devant le Comité de discipline les 15 et 16 juin, à l’Hôtel des Gouverneurs, pour des faits présumés datant du printemps 2015. Pourquoi cette convocation a-t-elle lieu maintenant, un an après les faits, et précisément à cette période-ci de l’année où professeur-e-s, chargé-e-s de cours et étudiant-e-s ont quitté pour leur plus grande part l’Université? Le Comité exécutif du SCCUQ et le Comité exécutif du SPUQ dénoncent, à l’instar des professeur-e-s du Département des sciences juridiques, le fait que la procédure disciplinaire à l’endroit des étudiant-e-s ne semble pas respecter le devoir de l’Université d’agir équitablement selon les principes de justice les plus élémentaires.

À nous l’UQAM! Rassemblement public le jeudi 7 avril


Classé dans : Relations intersyndicales, SPPEUQAM | 0

Le SCCUQ invite les personnes chargées de cours à participer en grand nombre à un rassemblement public le jeudi 7 avril, à 12 h 30, à l’agora du pavillon J.-A.-De-Sève (DS), organisé par le Comité de mobilisation pan-uqamien. L’assemblée publique pan-uqamienne du 10 mars dernier a appelé à ce que se tienne un rassemblement de la communauté de l’UQAM dans les murs de notre université. Avec les coupes annoncées par le Plan de résorption du déficit 2016-2019, qui sera présenté au Conseil d’administration de l’UQAM du 1er avril, un constat s’impose : la communauté universitaire doit prendre position contre cette transformation de l’UQAM.

Grève des professeures et professeurs : consignes aux personnes chargées de cours


Classé dans : CAART, Relations intersyndicales, SPPEUQAM | 1

Les professeures et professeurs de l’UQAM seront probablement en grève les 8, 9 et 10 mars. Nous voulons vous rappeler que les personnes chargées de cours sous contrat doivent se présenter à leurs activités de travail, peu importe le lieu et la nature de cette activité, et être prêts à donner leurs activités d’enseignement. Vous devez donner ces activités d’enseignement pourvu que les conditions normales de travail et d’enseignement sont réunies.

Le SCCUQ tient toutefois à signifier l’existence d’une tradition syndicale lors de conflits de travail d’un autre syndicat à l’UQAM, soit le respect des piquets de grève. Dans le cas où le piquetage serait un barrage qui vous empêcherait de vous rendre à votre travail, vous devriez éviter toute situation potentiellement dangereuse pour votre sécurité personnelle.

Le 15 février, la communauté uqamienne a envoyé un message clair au nouveau ministre de l’Éducation


Classé dans : Relations intersyndicales, SPPEUQAM | 0

Plusieurs centaines de membres de la communauté uqamienne ont signé un message au nouveau ministre de l’Éducation et de l’Enseignement supérieur, Pierre Moreau le lundi 15 février. De telles actions se sont tenues dans la plupart des universités québécoises à la suggestion de la Table des partenaires universitaires (regroupement des fédérations de syndicats et associations étudiantes). De plus, le SCCUQ, le SPUQ, le SEUQAM et le SÉtuE ont signé une déclaration commune pour un réinvestissement public dans les universités. Cette déclaration réitère leur opposition à de nouvelles compressions budgétaires. Elle dénonce aussi l’hypothèse du remplacement d’un financement public des universités par un financement de source privée, soit par le biais d’une hausse des droits de scolarité des étudiants étrangers, et surtout ils demandent que l’éducation redevienne une priorité pour le gouvernement québécois.

Appel au boycott des ateliers facultaires sur les mesures différenciées d’évaluation


Classé dans : Relations intersyndicales, SPPEUQAM | 1

Le 8 février 2016, le corps enseignant de l’UQAM recevait de la Direction un courriel relatif aux mesures d’accommodement en évaluation des apprentissages pour les étudiantes et les étudiants en situation de handicap. Le même jour, le Centre de formation en soutien à l’académique nous informait des dates de la tenue des ateliers facultaires portant sur les mesures différenciées d’évaluation pour les étudiantes et les étudiants en situation de handicap.

Ce faisant, l’administration de l’UQAM fait entièrement reposer les accommodements nécessaires aux étudiantes et étudiants en situation de handicap sur le personnel enseignant et se propose même de nous donner un atelier sur les mesures différenciées d’évaluation pour nous aider à mieux remplacer les auxiliaires d’enseignement du SÉtuE.

Le 15 février, venez envoyer un message clair au nouveau ministre de l’Éducation


Classé dans : Relations intersyndicales, SPPEUQAM | 1

Les syndicats de chargées et chargés de cours (SCCUQ) et des professeurs, professeures (SPUQ) de l’UQAM invitent leurs membres et toute la communauté à venir signer des slogans ou écrire un message qui seront remis le lendemain au nouveau ministre de l’Éducation et de l’Enseignement supérieur, Pierre Moreau. L’activité aura lieu le lundi 15 février, à l’agora du pavillon Judith-Jasmin, entre 12h et 14h, où un lunch sera servi. De telles actions pour manifester contre les compressions se tiendront dans toutes les universités québécoises à la suggestion de la Table des partenaires (regroupement des syndicats et associations étudiantes universitaires). À la veille du budget, il  est important que la communauté uqamienne envoie un message clair au ministre.

Grève du SÉtuE : faites rapport de vos heures supplémentaires au SCCUQ


Classé dans : CAART, Relations intersyndicales, SPPEUQAM | 1

La grève du Syndicat des étudiantes et étudiants employé-e-s de l’UQAM (SÉtuE) continue de perturber les activités d’enseignement et d’évaluation et d’alourdir la tâche des personnes chargées de cours, notamment pour ce qui est de la tenue et de l’animation des laboratoires et des ateliers, ainsi que pour la surveillance et la correction des travaux et des examens. Et les consignes de la direction de l’UQAM sur les mesures d’évaluation différenciées pour les étudiantes et étudiants en situation de handicap suggèrent pour certaines d’entre elles des heures additionnelles de surveillance ou de correction.

De plus, certaines personnes chargées de cours habituellement éligibles à l’octroi d’une aide pour les surveillances et corrections d’examens et de travaux se trouveront certainement obligées d’effectuer des tâches qui dans un contexte habituel de travail auraient été assumées par leur auxiliaire d’enseignement.

Le point sur les démarches juridiques et la réponse patronale aux demandes du SCCUQ

Lors de l’assemblée générale du SCCUQ du 3 février, Sylvain Couture, du Service juridique de la CSN, est venu expliquer les démarches juridiques du SCCUQ et du SPUQ devant le Tribunal administratif du travail (TAT, anciennement la CRT) concernant la grève du SÉtuE. Il s’agit d’une première fois dans les annales du droit du travail qu’une tierce partie demande à être entendue par le TAT pour qu’il détermine si nous agissons en briseur de grève et si l’UQAM contrevient à nos propres conventions en nous demandant d’effectuer des tâches qui n’y sont pas prévues. Nous serons entendu les 2 et 11 mars.

Grève du SÉtuE : actualisation des consignes syndicales

Depuis le début de la grève des étudiantes et étudiants employé-e-s de l’UQAM (SÉtuE) , le SCCUQ dénonce le fait que l’UQAM oblige des syndiqués à faire la tâche d’employées et employés en grève. Dans ce contexte, le SCCUQ et le SPUQ avec l’aide du Service juridique de la CSN ont déposé le vendredi 9 décembre une requête afin d’être entendus à la Commission des relations de travail (CRT). Les syndicats souhaitent savoir si l’UQAM, en obligeant les personnes chargées de cours et les professeures et professeurs à corriger à la place des auxiliaires d’enseignement, a agi en contravention de l’article 109.1 du code du travail sur les briseurs de grève.

Sondage sur la recherche et la recherche-création des personnes chargées de cours


Classé dans : Relations intersyndicales, SPPEUQAM | 1

Les syndicats de chargées et chargés de cours affiliés au Regroupement université de la Fédération nationale des enseignantes et enseignants du Québec (FNEEQ) souhaitent dresser un portrait de la recherche et de la recherche-création parmi les personnes chargées de cours. Pour ce faire, vous êtes invités à participer et à compléter un bref sondage sur la recherche. Le sondage sera disponible jusqu’au 18 janvier 2016.

Le sondage, en français ou en anglais, ne vous prendra que 2 minutes et nous aidera à dresser un état de la situation. Veuillez soumettre vos réponses au sondage une seule fois.

Liste des syndicats et associations affiliés au Regroupement université de la FNEEQ :

Syndicat des chargées et chargés de cours de l’Université du Québec (SCCUQ) Syndicat des chargées et chargés de cours de l’Université de Montréal (SCCCUM) Syndicat des chargées et chargés de cours de l’Université Laval (SCCCUL) Syndicat de chargé(e)s de cours et instruteurs(trices) de Mcgill (SCCIM-MCLIU) Syndicat des chargé-es de cours de l’éducation aux adultes de l’Université Concordia Syndicat des chargées et chargés de cours de l’Université du Québec en Abitibi-Témiscaminque (SCCCUQAT) Syndicat des chargées et chargés de cours de l’Université du Québec à Chicoutimi (SCCCUQAC) Syndicat des chargées et chargés de cours à l’Université du Québec en Outaouais (SCCC-UQO) Syndicat des chargées et chargés de cours de l’Université du Québec à Rimouski (SCCCUQAR) Syndicat des tuteurs et des tutrices de la Télé-université Montréal – Québec Syndicat des chargé-es de cours de l’École de technologie supérieure – CSN (Service des enseignements généraux) Association des chargées et des chargés d’enseignement de l’École de technologie supérieure Association des étudiant-e-s diplômé-e-s employé-e-s de McGill Association Of Graduate Students Employed At McGill

Grève du SÉtuE : message aux personnes chargées de cours

Les membres du Syndicat des étudiantes et étudiants employé-e-s de l’UQAM (SÉtuE) ont rejeté à 79%, le lundi 21 décembre, l’entente de principe conclue la semaine dernière à la table de négociation et continuent leur grève. Le Syndicat est informé qu’une prochaine séance de négociation devrait avoir lieu le 4 janvier 2016.

D’autre part, le 11 décembre, le SCCUQ et le SPUQ ont déposé devant la Commission des relations du travail (CRT) une requête en ordonnance provisoire demandant à la Commission d’ordonner à l’UQAM de modifier sa directive du 7 décembre, de façon à ce que les personnes chargées de cours les professeures et les professeurs ne soient pas contraints à faire le travail des auxiliaires d’enseignement.

Grève du SÉtuE : le Syndicat maintient ses recommandations

Dans un message précédant, le Syndicat vous indiquait qu’il avait déposé avec le SPUQ, une requête en ordonnance provisoire pour demander à l’UQAM de modifier ses directives afin que les personnes chargées de cours et les professeur-e-s soient dispensés d’effectuer les tâches attribuées aux auxiliaires d’enseignement. La requête a été entendue par la Commission des relations du travail (CRT) le mercredi 16 décembre et la décision, non motivée, de la CRT a été rendue jeudi le 17 décembre. La CRT a rejeté notre demande d’ordonnance provisoire, sans toutefois que nous sachions si elle s’est prononcée sur la portée de la loi anti-briseur de grève.

Grève du SÉtuE : le SCCUQ et le SPUQ ont déposé une requête à la Commission des relations de travail

Depuis le début de la grève des étudiantes et étudiants employé-e-s de l’UQAM (SÉTUE), le SCCUQ dénonce le fait que l’UQAM oblige des syndiqués à faire la tâche d’employés en grève. Dans ce contexte, le SCCUQ et le SPUQ, avec l’aide du Service juridique de la CSN, ont déposé le vendredi 11 décembre une requête afin d’être entendus à la Commission des relations de travail (CRT). Les syndicats désirent obtenir de la CRT une ordonnance à l’égard de l’UQAM en vertu de l’article 109.1 du Code du travail qui encadre l’utilisation des services d’un salarié qu’il emploie pour remplir les fonctions d’un salarié faisant partie de l’unité de négociation en grève.

Déclaration commune des employées et employés de la communauté de l’UQAM destinée au recteur


Classé dans : Relations intersyndicales, SPPEUQAM | 1

Les quatre syndicats et l’association des employés non syndiqués de l’UQAM, ont envoyé lundi une déclaration commune au recteur lui demandant de s’adresser à sa communauté. La voici.

Déclaration commune des employées et employés de la communauté de l’UQAM

ATTENDU le «Message du recteur à l’occasion de la rentrée» du 2 septembre 2015 concernant le défi financier de l’Université et l’impact de la baisse anticipée du nombre d’inscriptions;

ATTENDU que la réunion du Conseil d’administration prévue le 20 octobre 2015 a été reportée au 10 novembre 2015, laissant ainsi la communauté de l’UQAM dans l’ignorance des données budgétaires exactes;

ATTENDU que le recteur Robert Proulx a été élu pour représenter la communauté de l’UQAM;

ATTENDU que l’allocution du recteur Robert Proulx à la communauté, qui devait avoir lieu le 30 septembre 2015, a été reportée au 14 octobre 2015, pour être finalement reportée à une date indéterminée;

ATTENDU que l’absence d’allocution du recteur Robert Proulx représente une source d’inquiétude pour la communauté de l’UQAM;

Nous,  employées et employés de la communauté de l’UQAM,

DEMANDONS que le recteur Robert Proulx s’adresse à la communauté afin de l’informer de la situation financière et de la réalité budgétaire de l’Université, des effectifs de la communauté (étudiants.es,

Des personnes élues et une démission


Classé dans : Relations intersyndicales, SPPEUQAM | 0

Le chargé de cours Olivier Aubry a été élu à la Vice-présidence aux relations intersyndicales du SCCUQ, en remplacement de Marie-Pierre Boucher, devenue professeure à l’UQO, lors l’assemblée générale du 29 septembre. Les membres ont également élu les chargées de cours Nicole Milette à la présidence d’élections, Dominique Sarrazin au secrétariat d’élections et France Simard au Comité permanent de révision du règlement des études du 1er cycle. Lors de l’assemblée générale du 14 octobre, les membres ont pris connaissance de la démission du chargé de cours Raymond Bréard au Comité de négociation (CN). Son poste sera mis en élection lors d’une prochaine assemblée générale et la présidente du SCCUQ, Marie Blais, siégera au CN d’ici là.

Les chargées et chargés de cours de l’ensemble du Québec dénoncent les compressions dans les universités


Classé dans : Relations intersyndicales, SPPEUQAM | 0

Les enseignantes et enseignants universitaires contractuels des universités québécoises, soit plus de 15 000 universitaires, dénoncent les impacts négatifs des compressions budgétaires actuellement imposées par le gouvernement. Confrontés à une augmentation du nombre d’étudiantes et d’étudiants par classe, à des diminutions des services aux étudiantes et aux étudiants, ils craignent la détérioration de la qualité de l’encadrement et de l’enseignement. Devant de telles attaques à l’enseignement universitaire, ils s’insurgent devant le silence des rectrices et des recteurs, qui semblent bêtement appliquer les compressions, au détriment de la mission fondamentale d’enseignement des universités qu’ils dirigent.

Les personnes chargées de cours, tutrices, superviseures de stage et les autres enseignants contractuels constituent le principal corps enseignant universitaire au Québec.