Infolettre du Syndicat des professeures et professeurs enseignants de l'UQAM - 30 juin 2021 ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏
Header
 
Ça sent bon!
J RÉGNIER - copie

Ça sent l’été, ça sent la pause, le besoin de se ressourcer, de fraterniser, de sortir, de voir le Québec et ses gens. Je vous convie d’ailleurs à une superbe exposition photographique de la CSN qui se poursuivra tout l’été dans 13 régions du Québec; à lire à la rubrique Monde syndical. Je souhaite que vous puissiez vous reposer et vous amuser malgré la précarité financière qui côtoie plusieurs d’entre nous, membres du SPPEUQAM. Mais le projet de notre prochaine convention collective pour les quelque 2 300 professeures, professeurs enseignants que nous sommes, vise, entre autres, à stabiliser nos emplois, ce qui aura un effet direct sur la qualité de l’enseignement et des diplômes et l’amélioration de la réputation de l’UQAM en enseignement supérieur. Comme on dit en classe, on s’en parlera au retour de la pause… Parlant de pause, les bureaux du Syndicat seront en pause estivale (fermés) du 1er au 30 juillet prochain.

Au plaisir de revoir en août et, d’ici là, bonne lecture pour cette infolettre un peu plus légère!

Jean Régnier
Vice-président à l’information

Ont contribué au contenu : Olivier Aubry et Violaine Gasse.

 
 
SPPEUQAM
 
 
Bel et bon été aux membres du SPPEUQAM!
Olivier

À la veille de la pause estivale du Syndicat, toute l’équipe se joint à moi pour vous souhaiter un très bel et bon été! La fin du trimestre intensif d’été marque le début d’une période plus tranquille pour une partie d’entre nous. Pour d’autres collègues, c’est plutôt malheureusement une période d’incertitude financière en espérant pouvoir enseigner à la rentrée…

La dernière année a été intense, très intense, tant sur le plan de l’enseignement avec une surcharge de travail occasionnée par l’enseignement en mode non présentiel que sur le plan moral avec cette pandémie. Nous avons, toutes et tous, hâte de passer à autre chose et de retrouver nos collègues, ainsi que nos étudiantes et étudiants, en présentiel.

Le trimestre d’automne devrait être en présentiel selon les dernières annonces de l’UQAM et du gouvernement, à moins d’un changement dans la situation sanitaire.

 
 
Afin de pouvoir enseigner à l’automne
AFFICHAGE_Accent

Pour pouvoir enseigner à l’automne, les membres du SPPEUQAM qui ont postulé pour un, ou des cours, doivent accepter l’attribution de ces cours dans la période du 30 juin au 5 juillet, sur Accent. Par la suite, si aucune charge n’est accordée, ou que l’on en désire davantage, il importe de suivre, toujours sur Accent, les affichages complémentaires lors des dates ci-dessous afin de poser sa candidature et, s’il y a lieu, d’accepter l’attribution :

Affichage complémentaire 1 : du 12 au 13 juillet
Réponse : du 15 au 15 juillet

Affichage complémentaire 2 : du 26 au 27 juillet
Réponse : du 29 au 29 juillet

Affichage complémentaire 3 : du 16 au 17 août
Réponse : du 19 au 19 août

Affichage complémentaire 4 : du 23 au 24 août
Réponse : du 26 au 26 août

Plusieurs cours sont attribués en affichage complémentaire; cela vaut donc la peine de suivre le processus.

 
 
Un air estival
Vacances

C’est en se laissant porter par un vent verdoyant d’optimisme qui souffle depuis quelques semaines sur le Québec que l’équipe syndicale prendra une courte pause estivale. Le secrétariat du SPPEUQAM, où j’ai le plaisir de travailler avec et pour vous depuis maintenant presque 16 ans, sera quant à lui fermé du 1er au 30 juillet prochain.

J’en profiterai d’ailleurs, en plus de la lecture dans le hamac au son des chants d’oiseaux, pour faire des balades en vélo, des marches dans différents parcs de la Sépaq et me baigner avec les enfants. Ceux-ci ont fait preuve de tant de résilience au cours de cette année scolaire, avec masque et classe-bulle, mais sans concert devant public ni pour l’une, ni pour l’autre, et ni sorties scolaires, que cette pause méritée voguera au gré de leurs humeurs, désirs et bonheurs.

Je vous souhaite un été paisible et que cet espoir de fin de pandémie puisse enfin permettre les rapprochements tant attendus avec vos familles et amies, amis!

Bon été!

Violaine Gasse
Secrétaire

 
 
Monde syndical
 
 
Une exposition grand public de la CSN
expo-csn-mtl

Comme annoncé dans l’édition du 17 juin dernier de l’infolettre, c’était, cinq jours plus tard, le lancement du volet montréalais de l’exposition sur les luttes des travailleuses et des travailleurs intitulée « De la scie à l’ordi », qui couvre 100 ans de l’histoire de la CSN et des moments charnières de l’histoire du Québec. Pour avoir assisté au lancement et vu l’exposition de Montréal, je peux vous dire que c’est vraiment une exposition très bien réalisée. Les photos sont superbes et très bien documentées!

 
 
L’origine des vacances
Image_vacance_eau

Pour savoir d’où vient le concept et la réalité des vacances estivales au Québec et à quelques autres territoires de la planète, on peut lire l’article de Jean-François Nadeau « Une petite histoire des vacances » paru dans l’édition du Devoir des 26 et 27 juin. Au Québec, et ailleurs dans le monde, ce sont particulièrement la pression des organisations ouvrières qui ont permis d’obtenir, au fil du temps, des conditions de travail un peu plus décentes.

 
 
Monde social et de l'éducation
 
 
Des réponses claires pour la rentrée svp!
Lettre_plume

La présidente de notre fédération nationale (FNEEQ-CSN), Caroline Quesnel, est cosignataire d’une lettre récemment adressée à la ministre de l’Enseignement supérieur par la Table des partenaires universitaires (TPU), un regroupement qui réunit 180 000 personnes du milieu universitaire. La TPU représente la presque totalité des fédérations québécoises réunissant les personnes salariées et contractuelles syndiquées du milieu universitaire de même que les principales associations étudiantes.

À l’UQAM, la rentrée de septembre est prévue en présentiel en concordance avec les dernières directives du ministère. Les modalités des cours ont d’ailleurs été mises à jour dans ce sens sur le site etudier.uqam.ca que l’on peut consulter ici. Les directives du ministère précisent cependant que 75 % de la population fréquentant l’université doit avoir reçu ses deux doses de vaccin contre la covid-19 d’ici la mi-août. Il y a donc un risque que les modalités changent au dernier moment avec un plan qui prévoit une distance de 1 m (un mètre) entre les personnes. Conséquemment, la majorité des cours seraient en non-présentiel, car les salles de l’UQAM ne permettent pas de maintenir la distance d’un mètre pour des classes entières.

Le SPPEUQAM est solidaire de la position de la FNEEQ et de la TPU qui stipule que:

 
 
Les récipiendaires du « Fonds des chargés-es de cours »
Happy college friends with protective face masks elbow bumping in a hallway.

Le Syndicat demeure un fidèle partenaire auprès de la Fondation de l’UQAM en soutenant la persévérance des étudiantes, étudiants dans leur cheminement académique. Au terme de son exercice financier du 30 avril 2020, l’état du Fonds des chargés-es de cours permettait de dégager un solde de rendement disponible de plus de 8 000 $. Ainsi, huit bourses du Fonds, au montant de 1 000 $ chacune, ont été octroyées pour l’année 2020-2021.

Ces dernières semaines, la Fondation UQAM procédait aux remises de bourses étudiantes lors des cérémonies de chaque faculté et école. Le président et la trésorière du SPPEUQAM ont ainsi participé aux remises de bourses à six étudiantes et un étudiant. Les récipiendaires sont :

Hayat Baaziz, certificat en soutien pédagogique, Faculté des sciences de l’éducation;
Mona B. Bek, certificat en intervention psychosociale, Faculté de communication;
Émilie Bélanger, certificat en création littéraire, Faculté des arts;
Félix Généreux-Marotte, certificat en droit social et du travail, Faculté de science politique et de droit;
Amélie Marchand, certificat en ressources énergétiques durables, Faculté des sciences;
Victoria Martynova certificat en gestion des ressources humaines, École des sciences de la gestion;
Marion Rocton, certificat en sciences sociales, Faculté des sciences humaines.

Voici un extrait de la lettre de remerciement de Mona B. Beck adressée au syndicat :

« Je vous remercie sincèrement d’avoir contribué à faire accroitre mon sentiment de compétence, fierté, et confiance en soi. De ce fait, votre contribution sera éternellement un jalon significatif dans mon parcours académique et développement personnel. Merci infiniment! »

Félicitations à ces récipiendaires de talent!

Pour plus d’infos sur la fondation UQAM et ses différentes bourses, on clique ici 

 
 
Babillard des membres
 
 
Une belle reconnaissance pour Mélissa Hébert
melissa_hebert_vert1000

Notre collègue Mélissa Hébert, enseignante en marketing avoue naturellement « J’enseigne par passion et par plaisir ». Son implication et son soutien envers une athlète étudiante lui a valu le prix Tag ton prof de l’Alliance Sport-Études. L’article de Jean-François Ducharme, paru le 29 juin dans ActualitésUQAM, nous apprend que notre collègue donnait le cours Publicité, auquel était inscrite Kim DeGuise Léveillée, étudiante au certificat en marketing et espoir olympique en patinage artistique. Mélissa Hébert souligne que « Kim m’a écrit avant la première séance pour m’informer qu’elle s’entraînait une vingtaine d’heures par semaine tout en étudiant à temps plein, raconte la chargée de cours. Je ne pouvais faire autrement qu’être conciliante envers une personne qui a une discipline et une capacité d’organisation remarquables. » Pour en savoir davantage sur l’Alliance Sport-Études qui vient de reconnaître l’apport de 20 enseignantes et enseignants de 18 collèges et 2 universités, on se dirige par ici.

Toutes nos félicitations à la lauréate, Mélissa Hébert!

 
 
Éric Duchemin, toujours dans l’action
Eric_Duchemin

Éric Duchemin, enseignant à l’Institut des sciences de l’environnement de l’UQAM, tente, avec plusieurs partenaires, de remédier au fait qu’il est difficile pour les producteurs agricoles urbains d’avoir accès à des points de vente tels que les marchés publics et les épiceries. C’est pourquoi un nouveau point de vente vient de s’installer au Marché Jean-Talon, le kiosque Fermes urbaines de Montréal (kiosque numéro 180), ouvert du jeudi au dimanche. « La mise en marché des produits (maraîchers) est un enjeu important pour les petits producteurs puisqu’elle représente des coûts importants de main-d’œuvre, de gestion et de transport », explique Éric Duchemin, notre collègue enseignant, qui est, entre autres, directeur du Laboratoire sur l’agriculture urbaine. Pour lire l’article complet de Valérie Martin, mis en ligne le 21 juin dans ActualitésUQAM. Et voici un aperçu détaillé des activités du Laboratoire en agriculture urbaine.

Sincères bravos pour votre implication vers une vie urbaine plus respectueuse de l’environnement, M. Duchemin!