Infolettre du Syndicat des professeures et professeurs enseignants de l'UQAM - 24 janvier 2022 ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏
Header
 
Surprise!
Surprise!

Nous sommes lundi et voici l’infolettre du SPPEUQAM qui surgit, telle une surprise, au lieu de paraître le jeudi, comme il en est coutume! L’essentiel du propos de cette publication concerne une proposition de mise sur pied d’un comité de préparation à la grève, car les négociations avec l’employeur piétinent (tant les négos que l’employeur), la rentrée en cours et le retour en présence à venir, un coup d’œil sur des activités de plusieurs collègues qui font de la recherche, tout cela agrémenté de l’humeur exécutive de notre représentante au C A de l’UQAM. Je vous souhaite une agréable lecture et au plaisir de se voir en assemblée générale!

Ont contribué au contenu : Olivier Aubry, Nathalie Blanchet, Violaine Gasse, Ndack Kane, Nancy Turgeon.

Jean Régnier
Vice-président à l’information

 
 
SPPEUQAM
 
 
Comité de préparation à la grève
Comité de préparation à la grève

Ce 24 janvier à 13 h, en visioconférence, car il est actuellement difficile d’accueillir les membres dans une salle, il y aura une assemblée générale où une proposition sera déposée pour la mise sur pied d’un Comité de préparation à la grève. La convocation pour cette importante assemblée a été envoyée par courriel à tous les membres. L’accueil se fera dès 12 h 30.

 
 
Chronique de négo

Suivi de l’offre globale de l’employeur

Votre comité de négociation a reçu une offre globale (non-finale) du comité patronal, le 13 décembre dernier, et en a discuté dans une séance de conciliation subséquente, le 21 décembre. Sans grande surprise, cette offre est plus que décevante, elle est en fait inacceptable…

L’offre patronale devait indiquer l’étendue des mandats de la direction par rapport aux demandes des membres. Force est de constater que l’employeur est seulement prêt à discuter sur un nombre très limité de sujets, et que ses nombreux refus concernent nos enjeux prioritaires de la négociation.

 
 
Formation sur les EQE le 7 février
Formation sur les EQE le 7 février

La reconnaissance d’Exigences de Qualification pour l’Enseignement (EQE) est la porte d’entrée pour donner de nouveaux cours. Une formation sur les EQE sera offerte le 7 février, dès 12 h 30, en visioconférence. Il faut réserver pour obtenir le lien Zoom, par courriel à robert.camille@sppeuqam.org. La formation sera offerte par Stéphane Daniau, agent de relation de travail et Nancy Turgeon, vice-présidente à la convention collective. En attendant, on peut trouver beaucoup d’informations sur les EQE sur le site Internet du syndicat.

 
 
Chronique des relations de travail
Chronique des relations de travail

Revendications pour la rentrée exceptionnelle de l’hiver 2022

Les inquiétudes des membres sur leurs conditions de travail sont bien réelles à l’amorce de cette rentrée exceptionnelle. Nous avons ainsi fait part des demandes syndicales qui reflètent les préoccupations des membres au Service du personnel enseignant (SPE). Certaines réponses ont été ensuite fournies lors d’une rencontre sur le trimestre d’hiver ayant eu lieu le 19 janvier dernier, mais le SPE demeure en attente de réponse de la direction sur plusieurs enjeux.

Voici quelques-unes de nos revendications :

- mise à disposition de masques N95 et de tests rapides pour les professeures et professeurs enseignants;

 
 
Humeur exécutive : Si on s’y met à plusieurs
Humeur exécutive : Si on s’y met à plusieurs

Il était une fois, une discussion avec la plus grande de mes filles…

MAMAN- Tu te rappelles de Caroline, la présidente de la FNEEQ? Tu trouvais son discours inspirant lors du Congrès fédéral qui s’était tenu cette année sur Zoom.

GRANDE FILLE- Ah oui, je me souviens d’elle!

M- Eh bien, elle t’a dédicacé ce livre que j’ai reçu lors du souper de Noël du syndicat.

GF- « 50 ans À faire l’école par nos luttes »… Merci beaucoup!

M- Tu te souviens de ce qu’est un syndicat n’est-ce pas?

GF- Oui, on a vu ça en Univers social à l’école. C’est quand des travailleurs se mettent ensemble pour avoir un bon salaire, des heures de travail raisonnable, des choses comme ça…

M- Voilà. Et en ce moment, à l’UQAM, mes collègues et moi du syndicat sommes justement en train de négocier ce que l’on appelle « une convention collective » avec l’université.

GF- Vous voulez un meilleur salaire?

M- Comme tu le sais, pour un travailleur, cela ne se résume pas au salaire parce que le problème n’est pas uniquement ce que tu gagnes aujourd’hui. C’est aussi et surtout pendant combien de temps tu peux le gagner et quelles autres considérations tu peux avoir droit avec ton contrat de travail.

 
 
Monde syndical
 
 
Brèves et percutantes, les vidéos de la FNEEQ!
Brèves et percutantes, les vidéos de la FNEEQ!

Une récente et très bonne vidéo vient tout juste d’être mise en ligne par notre fédération nationale, la FNEEQ-CSN. Elle est brève et percutante et concerne la fragile et inquiétante situation de la rentrée de l’hiver 2022 à laquelle font face les enseignantes et enseignants des niveaux primaire, secondaire, collégial et universitaire. Pour voir toutes les vidéos de la FNEEQ, c’est par ici : vimeo.com/fneeq.

 
 
Calendrier des 100 ans de la CSN
Calendrier des 100 ans de la CSN

Le calendrier 2022 de la CSN, qui souligne le centenaire de notre centrale, rassemble 48 des plus belles affiches de son histoire, illustrant autant de luttes et de victoires gagnées au fil du temps. En vente au modeste prix de 6,85 $, sur la boutique CSN.

 
 
La situation catastrophique en arts vivants avec la pandémie
La situation catastrophique en arts vivants avec la pandémie

Plusieurs travailleuses et travailleurs à contrat dans les disciplines des arts vivants, souvent en travail autonome, en arrachent particulièrement avec la pandémie. Plusieurs camarades de syndicats et d’associations professionnelles vivent donc des situations difficiles. On vous convie à lire cet article de Catherine Lalonde, paru dans l’édition du 13 janvier dernier dans Le Devoir, sous le titre « Hors les écrans, forte baisse des revenus des artistes », et aussi cet article d’Étienne Paré, paru le 22 janvier, dans le même journal.

 
 
Manif régionale le 5 février pour des conditions de travail décentes
Manif régionale le 5 février pour des conditions de travail décentes

Le Conseil central du Montréal métropolitain nous invite à participer à une manifestation lancée à l’initiative du Syndicat des travailleurs et des travailleuses du YMCA du Parc-CSN. On peut trouver, par ce document PDF les positions qui seront portées lors de cette manifestation. On se donne rendez-vous ce samedi 5 février à 13 h, au parc La Fontaine, à l’obélisque de la Place-Charles-de-Gaulle du côté nord de la rue Sherbrooke, face à l’hôpital Notre-Dame.

 
 
Monde social et de l'éducation
 
 
Un retour attendu
Un retour attendu

Dans cet article de Catherine Couturier paru dans l’édition des 22-23 janvier du Devoir, la présidente de notre fédération nationale, Caroline Quesnel, affirme avec justesse que les « conséquences du basculement en mode non présentiel, parce que c’est différent de la formation à distance, pensée et conçue comme telle, ne sont pas anodines ». En effet, on parle ici de « détresse psychologique élevée chez les enseignants, temps et travail supplémentaires pour adapter les cours, effacement des frontières entre la vie privée et le travail, sans compter l’isolement et la démotivation pour les étudiants ».

 
 
La caquistophonie
La caquistophonie

Un texte de Christine Gauthier, vice-présidente de la FNEEQ, responsable du Regroupement université, a été publié dans l’édition numérique de La Presse le 22 janvier dernier. Elle dénonce la « vision étroite de l’éducation proposée par le gouvernement de la CAQ, celle d’une éducation au service d’une idéologie politique et de l’économie ». Toujours dans La Presse, sur le même sujet, on peut lire l’éditorial de Philippe Mercure portant le titre « Quand la CAQ écorche la liberté universitaire ».

 
 
Babillard des membres
 
 
Neuf collègues dans une démarche artistique solidaire
Neuf collègues dans une démarche artistique solidaire

Neuf de nos collègues artistes, qui enseignent en arts visuels et médiatiques, Denis Farley, Patricia Gauvin, Marie-France Giraudon, Jean Marois, Lise Nantel, Josée Pellerin, Katherine Rochon, Anne C Thibault et Dominique Sarrazin, et qui sont membres du Collectif Artistes Têtes Chercheuses, présentent actuellement, jusqu’au 6 mars, le fruit de leur recherche et de leur travail, à la Galerie d’art du Centre culturel Stewart Hall, au cœur de Pointe-Claire, avec l’exposition « Quoi faire de. ».

 
 
Marie-Charlotte Franco et La nuit des idées
Marie-Charlotte Franco et La nuit des idées

Enseignante en histoire de l’art, muséologue et chercheuse, Marie-Charlotte Franco participera, le 27 janvier de 12 h à 13 h 30, à La nuit des idées en compagnie de Caroline Quach-Thanh, pédiatre microbiologiste-infectiologue et épidémiologiste bien connue, de Jean Claude Ameisen, médecin, immunologiste et chercheur en biologie, de Pierre Baumann, artiste, professeur et chercheur et de Maryse Goudreau, artiste, autrice, cinéaste et chercheuse.