Infolettre du SCCUQ – 2 juin 2016 ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏
Header
 
À l'agenda

L’infolettre du SCCUQ est publiée tous les jeudis. Vous y retrouvez des nouvelles du Syndicat, de ses membres ainsi que des milieux syndical, social et de l’éducation.

Messages et activités du SCCUQ :

• Rapports de la négo :

- Une reconnaissance et une volte face
- Des concessions monétaires
- Trois refus et des discussions
- La partie patronale démontre un peu d’ouverture

Réflexion sur la décentralisation des ressources

Le SCCUQ appuie la campagne Sans oui, c’est non!

6 juin : BBQ et Assemblée générale du SCCUQ : rapport de la négo
10 juin : Date limite pour les demandes de bourse de perfectionnement court
Du 11 au 20 juin : Affichage principal pour le trimestre d’automne

Activités reliées aux membres du SCCUQ :

Jusqu’au 3 juin : Séminaire international en danse
Jusqu’au 3 juin : Colloque Frontières, murs et violence
Jusqu’au 8 janvier : Exposition Le Parc olympique, une architecture à célébrer

Autres activités :

Jusqu’au 16 juin : Visites guidées d’Héritage Montréal au cœur de la métropole
Du 3 au 4 juin : Manifestation : 24 heures pour Un réseau qui fait grandir
4 juin100En1Jour, festival de création urbaine
6 juin : Manifestation et mobilisation contre le Partenariat transpacifique
Du 6 au 10 juin : Congrès du Conseil central du Montréal métropolitain (CSN)
11 juin
: Manifestation contre le tourisme sexuel
16 juin : Forum Les actions en matière de justice et d'itinérance à Montréal
Du 9 au 14 août : Forum social mondial
Du 7 au 9 novembre : Journées de mobilisation pour la reconnaissance et le financement du communautaire

 
 
Entre vous et moi

Une bonne nouvelle se dégage de la dernière séance de négo: l’UQAM reconnait que les personnes chargées de cours (PCC) font de la recherche et de la création et qu’elles pourront accoler à leur nom le titre de chercheur associé à l’UQAM. Mais une bonne nouvelle est souvent suivie d’une mauvaise. L’UQAM compte deux corps enseignants: les professeures et professeurs (PP, ne pas confondre avec l’ancien acronyme de la police provinciale) et les PCC. Ils sont en nombre similaire et le nombre de cours qu’ils donnent est également similaire. Mais là s’arrête la similitude. Les premiers ont souvent droit de vie ou de mort sur les seconds par les processus (parfois viciés) d’octroi des charges de cours et des exigences de qualification pour l’enseignement. Les premiers siègent en nombre équivalent aux étudiants aux comités de programme et siègent tous aux assemblées départementales, avec droit de vote. Les seconds revendiquent UN siège avec droit de vote aux deux instances. La partie patronale avait accepté de soutenir les PCC dans leur démarche, mais elle a fait volte-face quitte à perdre de la crédibilité. Elle maintient également sa position sur les environnements numériques d’apprentissage. Les principes et mesures d’encadrement seront élaborés avec les PP, et les PCC ne seront consultées qu'après coup. Les professeures et professeurs qui ont une conscience sociale et pour qui le terme équité a encore un sens devraient être gênés du mépris de leur corps enseignant envers les PCC. Parce qu’il faut appeler un chat, un chat, les personnes chargées de cours subissent encore l’apartheid universitaire.

Richard Bousquet
Vice-président à l’information du SCCUQ

 
 
SCCUQ
 
 
Affichage principal pour le trimestre d’automne 2016 du 11 au 20 juin

L’affichage principal pour le trimestre d’automne 2016 sera accessible à partir du samedi 11 juin. Vous avez ensuite jusqu’au 20 juin pour enregistrer vos candidatures sur ACCENT. N’oubliez pas de répondre à la proposition des cours attribués par ACCENT du 29 juin au 4 juillet 2016.

 
 
Rapport de la négo : une reconnaissance et une volte-face

Lors de la 19e séance de négociation, le 31 mai, la partie patronale a accepté notre texte sur la reconnaissance de la recherche et de la création qui se lit ainsi : «L’Université reconnait l’importance et la valeur des activités de recherche et de création en milieu universitaire. Les personnes chargées de cours, qui œuvrent en recherche et en création, sont des acteurs importants qui contribuent à son rayonnement dans la société. L’Université peut leur reconnaitre le statut de chercheur associé conformément aux dispositions de la politique 10. De même, la personne chargée de cours peut se voir reconnaitre le statut de professeur associé, conformément aux dispositions de la convention collective SPUQ-UQAM. L’Université reconnait aux personnes chargées de cours le droit de s’identifier comme membre de la communauté de l’UQAM et s’il y a lieu, d’identifier ses différentes affiliations institutionnelles.» Elle a également retiré sa demande que le Syndicat soit lié par la confidentialité des documents de l’institution.

La partie patronale a cependant fait volte-face sur son appui à notre demande de présence avec droit de vote d’une personne chargée de cours aux assemblées départementales, demande qui nécessite l’accord du SPUQ. La direction maintient de plus sa position sur les environnements numériques d’apprentissage. Les principes et mesures d’encadrement seront élaborés avec les professeurs et les personnes chargées de cours ne seront que consultées après coup. Les prochaines séances se dérouleront les 7 et 14 juin.

Rapports précédents : • Des concessions monétairesTrois refus et des discussionsLa partie patronale démontre un peu d’ouvertureQuelques petites avancéesDouble emploi, mesure disciplinaire et arbitrage : un refus et des demandes patronalesDeux autres refus sur la période de probation et l’évaluation de l’enseignementUn fossé sur les EQE et la clause réserveRéponse décevante sur le monétairePeu de reconnaissance.

 
 
Assemblée générale du SCCUQ le 6 juin : BBQ, rapport de la négo et lettre d’entente sur la clause 10.20

Les personnes chargées de cours sont invitées à une assemblée générale du SCCUQ le lundi 6 juin, à 13h30, au DS-M425 (et non au N-M510). À l’ordre du jour: • Rapport sur la négociation • Modification de la convention collective : octroi de charges de cours à des personnes chargées de cours qui ne répondent pas aux EQE • Élections au Comité institutionnel de discipline, au Comité permanent de révision du Règlement des études de cycles supérieurs et du substitut au Comité de perfectionnement et mise à jour des connaissances. L’assemblée sera précédée, à 12h, d’un BBQ dans la cour intérieure du pavillon Hubert-Aquin.

 
 
Date limite pour le dépôt des demandes de bourse de perfectionnement court : le 10 juin

La date limite pour le dépôt des demandes de bourse de perfectionnement court est le 10 juin 2016. Ces bourses ont pour objectif l’avancement des connaissances dans une perspective d’améliorer la qualité de la formation. Préparation, production, diffusion des connaissances. Des exemples d’activités pouvant être financées : • Préparation d’une communication pour un colloque • Préparation d’une exposition • Rédaction d’un article scientifique • Collaboration à un ouvrage collectif • Organisation scientifique d’un colloque, d’une exposition. Vous trouverez la description des programmes de perfectionnement et le formulaire sur le site du Syndicat.

 
 
Contribuez à la base de données sur la recherche et la création faites par des personnes chargées de cours

Le Syndicat est en train d'élaborer une base de données sur la recherche et la création faites par des personnes chargées de cours. Cette démarche a pour but de démontrer notre implication dans les domaines de la recherche et de la création. Conséquemment, nous vous prions de nous envoyer l’information concernant vos réalisations: livres et articles publiés, conférences données, expositions de vos œuvres artistiques, spectacles de théâtre, de danse, concerts, etc.  Veuillez faire parvenir vos informations à la vice-présidente aux  affaires universitaires, Yvette Podkhlebnik (podkhlebnik.yvette@uqam.ca), personne responsable de la compilation des données.

 
 
Campagne permanente de promotion des Auteurs UQAM : le saviez-vous ?

Une visite sur le site de la recherche et création de l’UQAM nous informe qu’il existe à l’UQAM une campagne permanente de promotion des Auteurs UQAM. Le site de la campagne permanente vous invite à inscrire un ouvrage. Par conséquent, auteures et auteurs chargées et chargés de cours de l’UQAM, nous vous invitons à utiliser cette possibilité pour faire valoir vos publications.

Pour connaître les conditions d’admission.

 
 
Babillard des membres
 
 
Élisabeth Vallet est responsable d’un colloque sur les murs frontaliers
evallet

À quoi servent les murs frontaliers? À qui profitent-ils ? Permettent-ils vraiment de sécuriser les territoires? Une cinquantaine de spécialistes du Canada, des États-Unis, d'Europe, du Maghreb et du Moyen-Orient débattent de ces questions, les 2 et 3 juin, lors du colloque Frontières, murs et violence: fortification des frontières, coûts et alternatives. «Désormais et alors qu’une dizaine de murs subsistait à l’issue de la guerre froide, ils sont près de 70 construits ou en voie de l’être, le long de 40 000 km de frontières, et pour les trois quarts érigés au cours des deux dernières décennies», souligne la chargée de cours au Département de géographie Élisabeth Vallet, responsable du colloque organisé par la Chaire Raoul-Dandurand.

Lire la suite.

 
 
Geneviève Dussault est coresponsable d’un séminaire international en danse
gdussault

Une douzaine de spécialistes américains et français en danse sont réunis dans le cadre d'un séminaire international intitulé Vers une actualisation de l'analyse qualitative du mouvement, qui a lieu au Département de danse, jusqu’au 3 juin. «Dans l'univers de la danse, il existe deux approches qualitatives de l'analyse du mouvement», explique la professeure Nicole Harbonnier, responsable de l'événement en collaboration avec la chargée de cours Geneviève Dussault et avec Catherine Ferri, intervenante française en formation de professeurs.

Lire la suite.

 
 
Michel Vigneault est invité à Moscou pour parler hockey

Le chargé de cours au département des Sciences de l’activité physique Michel Vigneault a été invité à participer en tant que conférencier au International Hockey Forum World Hockey Forum 2016 qui se déroulera à Moscou du 5 au 8 septembre. Le titre de la conférence est The global marketing theme and telecommunications in hockey: North American, Asian and European perspectives. Il sera entouré de deux Russes, un Américain, un Néo-Zélandais et un Sud-Coréen.

 
 
Jean-François Lefebvre analyse les failles du projet du Réseau électrique métropolitain

Le chargé de cours au Département d’études urbaines et touristiques Jean-François Lefebvre et le président d’Option transport durable et chargé de cours en développement durable à l’École de technologie supérieure, Luc Gagnon, analysent les failles du projet du Réseau électrique métropolitain. «L’enjeu à long terme le plus important est le nombre de stations, car c’est la proximité des stations qui crée l’habitude d’utiliser le transport collectif. Comme chaque station de Skytrain est dix fois plus coûteuse que celle d’un tram-train, la CDPQ a dû minimiser le nombre de stations. À cause de ce mauvais choix de technologie, les documents officiels donnent rarement un portrait réaliste du projet.»

Lire la suite du texte publié par Le Devoir.

 
 
Daniel Letendre commente la place du livre Un Joualonais sa Joualonie dans l’œuvre de Marie-Claire Blais
dletendre

«L'histoire littéraire québécoise conserve généralement de Marie-Claire Blais les textes des années soixante, et encore. Si plusieurs cégépiens ont lu Une saison dans la vie d’Emmanuel, La belle bête et autres Manuscrits de Pauline Archange sont passés à la trappe de l’histoire. Pourtant, un texte comme Un Joualonais sa Joualonie, paru en 1973, a encore quelque chose à dire aux lecteurs de l’ère néolibérale et post-charte des valeurs québécoises. Il parvient à évoquer un rapport conflictuel, toujours d’actualité, de l’individu au groupe, national aussi bien qu’historique», soutient le chargé de cours en Études littéraires Daniel Letendre dans un texte publié par Le Devoir.

 
 
Danielle Pilette commente les dépassements de coûts de la promenade qui va relier la montagne au fleuve

L'analyse des appels d'offres faite par TVA Nouvelles montre que la facture de la promenade montréalaise qui va relier la montagne au fleuve risque d'être beaucoup plus salée que prévu pour les contribuables. Et comme au temps de la collusion, le processus d'appel d'offres ne semble faire de place qu'à un seul soumissionnaire par projet. La chargée de cours en Études urbaines et touristiques Danielle Pilette considère que les contribuables paient trop cher. «Il ne faut pas oublier qu'il y a des contributions financières fédérales et provinciales à ces projets. Et on dirait que comme la facture est partagée à plusieurs, on pouvait se passer de rigueur dans certains processus.»

Lire la suite.

 
 
Éric Boulanger commente les enjeux du sommet du G7

Éclipsé du sommet du G20 en novembre dernier dans la foulée des attentats de Paris, le thème de l'économie s’imposera à la rencontre des sept leaders parmi les plus puissants de la planète, à laquelle prendra part Justin Trudeau. «D’après moi, ce sera un G7 où l’on va discuter beaucoup de l’état de l’économie mondiale aujourd’hui et du facteur chinois dans cette économie mondiale pour revenir à la base du G7 qui est de discuter des moyens de stabiliser l’économie mondiale et de favoriser la croissance à long terme», estime le chargé de cours en Science politique et codirecteur de l’Observatoire de l’Asie de l’Est à l’UQAM, Éric Boulanger.

Lire la suite du texte du Journal de Montréal.

 
 
Donald Cuccioletta commente les primaires américaines et un livre sur l’assassinat de ben Laden

Il y a cinq ans, en mai 2011, un commando américain abattait Oussama ben Laden, l'homme le plus recherché du monde depuis les attentats du 11 septembre 2001, à Abbottabad, au Pakistan. Le journaliste américain Seymour Hersh fait l'état de cet assassinat dans un livre, dont parle le chargé de cours Donald Cuccioletta à l’antenne de Radio-Canada. Le politologue fait aussi un retour sur la dernière semaine des primaires américaines. Donald Trump décroche l'investiture pour la Maison-Blanche, Bernie Sanders songe à se présenter comme candidat indépendant...

 
 
Yvan Conoir commente les engagements que doit prendre le Sommet humanitaire de l'ONU
SommetHumanitaire

Près de 6000 participants, dont plus de 60 chefs d'État et de gouvernement du monde entier sont réunis dans le cadre du premier Sommet humanitaire de l'ONU à Istanbul. Quels engagements devrait-on y prendre? Yvan Conoir, chargé de cours au Département de management et technologie, chercheur en résidence et coordonnateur de l'école d'été sur les Opérations humanitaires à la Chaire Raoul-Dandurand répond à cette question pour la radio de Radio-Canada.

Entendre l’entrevue.

 
 
La Clinique de sexologie de l’UQAM, coordonnée par Joanie Heppell, offre des consultations gratuites

La chargée de cours au Département de sexologie Joanie Heppell est coordonnatrice de la Clinique de sexologie de l'UQAM. La Clinique est à la recherche de personnes qui souhaitent obtenir des consultations dans le cadre de ses stages d'évaluation des troubles sexuels à la maîtrise en sexologie clinique. «Une vingtaine de stagiaires, toutes étudiantes à la maîtrise en sexologie, seront disponibles du 2 mai au 30 juin prochain. Les quatre premières rencontres sont gratuites. Des frais s'appliqueront pour les rencontres subséquentes advenant le besoin d'une sexothérapie», indique Joanie Heppell.

Lire la suite.

 
 
Monde syndical
 
 
Manifestation : 24 heures pour Un réseau qui fait grandir

Du 3 au 4 juin, la CSN tiendra une vigile de 24 heures devant l’Assemblée nationale à Québec dans le cadre de la campagne Un réseau qui fait grandir, afin de montrer au gouvernement libéral que nous nous opposons vivement aux compressions et aux hausses de tarif imposées au cours des derniers mois dans le réseau des services de garde éducatifs. La vigile se terminera par une grande marche qui partira des Plaines d’Abraham à 11h30 le samedi 4 juin et qui se terminera face à l’Assemblée nationale à 13h.

Lire la suite.

 
 
Fermeture d’une installation d’un CPE à Montréal-Nord : Il faut que cesse le saccage !

Le syndicat des travailleuses en CPE de Montréal-Laval (STCPEM-L), la CSN, le Conseil central du Montréal métropolitain (CCMM–CSN) et la Fédération de la santé et des services sociaux (FSSS-CSN) ont tenu à dénoncer l’annonce de la fermeture, le 31 août prochain, de l’installation Minime du CPE Mini-fée situé à Montréal-Nord. «C’est comme une gifle, au même moment où l’on impose des coupes drastiques au réseau, les garderies commerciales privées se développent à un rythme soutenu. Les CPE, c’est un choix de société juste, équitable et universel qui offre un soutien aux familles tout en permettant le développement des tout-petits», lance le vice-président de la FSSS-CSN, Luc Bastien.

Lire la suite.

Toutes les vidéos de la campagne Un réseau qui fait grandir.
Règles budgétaires 2016-2017 des CPE : La CSQ dénonce l’austérité malgré des milliards de surplus.

 
 
Recommandations adoptées au Conseil fédéral de la FNEEQ

Voici les recommandations adoptées au Conseil fédéral de la Fédération nationale des enseignantes et enseignants du Québec (FNEEQ) qui s’est tenu du 25 au 27 mai à Montréal. Une délégation du SCCUQ y a participé. Les recommandations portent sur le modèle Dual allemand, le Forum social mondial, les États généraux en enseignement supérieur au Québec, le Plan d’action pour combattre la réorientation de la mission de l’État québécois, LEUCAN, trois dons et deux questions de privilège du Syndicat des professeures et professeurs du Cégep de Lévis-Lauzon et de Solidarité-Tadamoun réfugiés syriens.

Lire la suite
 
 
La FNEEQ lance la campagne Choisir l’éducation

La Fédération nationale des enseignantes et enseignants du Québec (FNEEQ-CSN) a procédé au lancement de la campagne Choisir l'éducation dans le cadre de son conseil fédéral tenu la semaine dernière.

Visionner la vidéo.

 
 
Réaction des centrales syndicales au projet de loi no 70 : Quand le ministre Blais ignore ce que le professeur Blais a dit!

Les centrales syndicales, CSD, CSN, CSQ et FTQ, réagissent avec stupeur aux propos du ministre Blais selon qui ceux qui demandent le retrait des mesures coercitives à l’encontre des premiers demandeurs d’aide sociale contenues dans son projet de loi no 70 font preuve d’un «petit peu d’ignorance», y compris les professeurs et chargés de cours universitaires. «Traiter d’ignorants les gens qui ne sont pas d’accord avec lui, ça frise le mépris», déclare la vice-présidente de la Confédération des syndicats nationaux (CSN), Véronique De Sève.

Lire la suite.

 
 
Écoles primaires en PPP : une catastrophe annoncée, selon la FEESP

L’ensemble des employé-es de soutien de la Commission scolaire de Montréal, affiliés à la Fédération des employées et employés de services publics (FEESP-CSN), demandent aux élu-es de la CSDM de refuser toute forme d’ingérence du privé dans la construction et la gestion des écoles publiques de Montréal.

Lire la suite.

 
 
Transfert de ressources professionnelles des CLSC vers les GMF : la CSN réclame un temps d’arrêt

La CSN réclame du ministre de la Santé et des Services sociaux, Gaétan Barrette, qu’il instaure un moratoire sur ces transferts pour l’ensemble du territoire québécois. En effet, celui-ci impose, sans aucune consultation, des transferts de professionnelles et professionnels, dont de nombreux travailleurs sociaux, des CLSC vers les GMF. Toutefois, la CSN se réjouit de voir que plusieurs établissements, dont le CIUSSS de la Capitale-Nationale, ont pris la sage décision de ne pas précipiter ces transferts et de les reporter à plus tard.

Lire la suite.

 
 
Compressions dans les médias de Transcontinental : la FNC demande au gouvernement d’agir

La Fédération nationale des communications (FNC-CSN) déplore le licenciement de 65 personnes au Québec et en Saskatchewan et demande aux gouvernements de prendre leurs responsabilités pour protéger les emplois ainsi que la production d’une information locale et régionale de qualité.

Lire la suite.

 
 
En mai dans l’histoire politique et syndicale au Canada

Ça s’est passé en mai dans l’histoire sociale, politique et syndicale canadienne : • Saskatchewan Government Insurance vend sa première politique (1945) • Shirley Carr devient la première femme à présider le CTC (1986) • Jack Layton mène le NPD à former l’Opposition officielle à la Chambre des communes (2011) • La Canadian Labour Protective & Mutual Improvement Association voit le jour (1872) • 26 mineurs perdent la vie dans le désastre de Westray à Plymouth, Nouvelle-Écosse (1992) • Décès de la syndicaliste anarchiste Emma Goldman à Toronto (1940) • Des travailleurs prennent d’assaut les rues de la ville d’Hamilton pour exiger des journées de travail plus courtes (1872) • Début de la grève générale de Winnipeg (30 000 travailleurs, 41 jours, 1919) • Grève de six semaines des travailleurs du bois de la C.-B. (1946) • Des membres du Relief Project Workers Union occupent des bureaux gouvernementaux à Vancouver (1938).

 
 
La CSQ satisfaite du dépôt du projet de loi no 103 améliorant la situation des mineurs transgenres

La Centrale des syndicats du Québec (CSQ) a accueilli avec satisfaction le dépôt, mardi, du projet de loi no 103 visant à renforcer la lutte contre la transphobie et à améliorer, notamment, la situation des mineurs transgenres par la ministre de la Justice, Stéphanie Vallée. «Après des années d'attente, de discussions et de mobilisation, il sera désormais possible pour les mineurs trans de demander un changement de nom et un changement à la mention de sexe figurant sur l'acte de naissance. C'est une étape importante que le gouvernement franchit en présentant ce projet de loi», explique la vice-présidente de la CSQ, Line Carmerlain.

Lire la suite.

 
 
Adoption du projet de loi C-10 : 5 000 emplois entre les mains du Sénat

Le gouvernement Trudeau a fait passer mercredi l’étape de la troisième lecture au projet de loi C-10 présenté par le ministre des Transports, Marc Garneau. En modifiant la Loi sur la participation publique au capital d’Air Canada (LPPCAC), ce projet de loi déréglementera les opérations de maintenance et d’entretien des avions d’Air Canada et légalisera la délocalisation des emplois liés à ces opérations. «C’est ni plus ni moins qu’un cadeau aux actionnaires d’Air Canada. Désormais, seul le Sénat pourrait mettre son veto à la délocalisation des 5 000 emplois qui ne seront plus protégés», a expliqué le secrétaire général de la Fédération des travailleurs et travailleuses du Québec (FTQ), Serge Cadieux.

Lire la suite.

 
 
Partenariat transpacifique (PTP) : un mauvais choix pour le Québec et le Canada, démontre une nouvelle étude

Le Centre canadien de politiques alternatives (CCPA) a rendu publique, mardi, une étude démontrant que l'accord de Partenariat transpacifique (PTP) aura des conséquences globalement néfastes pour l'économie canadienne et québécoise. Réalisée grâce au soutien financier du Réseau québécois sur l'intégration continentale (RQIC), l'étude du chercheur John Jacobs contrecarre plusieurs mythes. «Les élites politiques et économiques manipulent l'opinion publique en prétendant que le PTP permettra au Canada d'accéder à de nouveaux marchés de 800 millions de consommateurs. L'étude démontre clairement que plus de 97% des exportations canadiennes transitent déjà libres de tarifs au sein des pays du PTP», explique Pierre-Yves Serinet, coordonnateur du RQIC.

Lire la suite.

 
 
Manifestation contre le lait diafiltré : la CSN appuie sans réserve l’industrie laitière de chez nous

La Fédération du commerce (FC-CSN) est préoccupée par l’exportation massive de lait diafiltré par l’industrie laitière américaine sur le territoire canadien. Pour la FC-CSN, il s’agit d’une concurrence déloyale et malhonnête. À l’instar de toute l’industrie au pays, la FC-CSN réclame une réglementation plus claire à Ottawa afin que cesse cette pratique qui n’est rien d’autre que du détournement tarifaire.

Lire la suite.

 
 
Les employés de Sucre Lantic déclenchent la grève générale illimitée

Le Syndicat des travailleuses et travailleurs de Sucre Lantic (FC-CSN), qui compte près de 170 membres, a déclenché une grève générale illimitée mardi à minuit afin de protester contre les reculs importants que la partie patronale veut leur faire subir.

Lire la suite.

Les salariées et salariés de SSQ-Vie votent la grève.
Les travailleuses et travailleurs d’Autobus Sainte-Cécile-de-Milton veulent la parité.

 
 
Projet de loi 83 : la CSN-Construction dénonce l’absence de consultation

La CSN-Construction dénonce l’absence de consultation liée à un amendement inséré dans le projet de loi 83 qui viendra modifier l’article 19 de la loi R-20 qui porte sur les relations de travail, la formation professionnelle et la gestion de la main-d’œuvre dans l’industrie de la construction.

Lire la suite.

 
 
Stratégie de l’aérospatiale : la FTQ accueille favorablement la proposition

La Fédération des travailleurs et travailleuses du Québec (FTQ) est satisfaite de plusieurs éléments de la nouvelle stratégie de l’aérospatiale annoncée aujourd’hui par la ministre de l’Économie, Dominique Anglade. «Nos affiliés présents dans ce secteur et la FTQ demandaient une politique industrielle québécoise avec insistance, alors nous sommes satisfaits de ce volet concernant le secteur aérospatial. Cette politique est bienvenue», a commenté le secrétaire général de la FTQ, Serge Cadieux.

Lire la suite.

 
 
L'évaluation des doyens de l'Université d'Ottawa sème la bisbille

Un litige oppose l'Université d'Ottawa et le syndicat de ses professeurs au sujet d'un sondage d'évaluation des doyens de certaines facultés qui a été qualifié de «processus douteux» par l'administration. Le conflit tire son origine d'un questionnaire envoyé en février à des membres de l'Association des professeurs de l'Université d'Ottawa (APUO), dans le but d'évaluer les doyens des facultés de l'École de gestion Telfer, des sciences de la santé, des sciences sociales et de droit (section de droit civil).

Lire la suite du texte du Droit.

 
 
Encombrés par la paperasse? Le CHAT peut vous aider!

Vous vous sentez envahis par la paperasse? Vous ne savez pas précisément ce qu’il est important de conserver et ce dont vous pouvez vous défaire? Le Centre d’histoire et d’archives du travail (CHAT) peut vous venir en aide. Deux nouveaux dépliants viennent d’être mis en circulation, l’un expliquant les services du Centre, l’autre décrivant les documents à conserver et à détruire.

Lire la suite.

 
 
Les syndicats canadiens lancent une campagne «Un meilleur plan pour tous» sur le Régime de pensions du Canada

Les syndicats qui font partie du Congrès du travail du Canada ont lancé jeudi un site Web et une campagne de publicité visant à sensibiliser les gens à la nécessité de procéder à une expansion universelle du Régime de pensions du Canada (RPC). «Puisque 600 000 aînés canadiens vivent dans la pauvreté et que 11 millions de personnes ne sont pas assujetties à un régime de retraite offert en milieu de travail, la retraite est une question à laquelle nous devons tous commencer à réfléchir dès maintenant. Même les travailleurs et les travailleuses qui participent à des régimes de retraite professionnels peuvent avoir de la difficulté à se payer une modeste retraite», dit Hassan Yussuff, président du CTC.

Lire la suite.

 
 
Débat sur les droits des enseignantes et enseignants à l’occasion de la Conférence internationale du Travail
DebatDroits

À l’occasion de la 105e session de la Conférence internationale du Travail qui se tient à Genève, en Suisse, des syndicats de l’éducation du monde entier s’apprêtent à défendre fermement les droits et les conditions de travail des enseignantes et des enseignants.

Lire la suite.

 
 
Belgique : stop aux coupes budgétaires dans les services publics!

Une grève générale et une manifestation de masse ont frappé la Belgique mardi. Les syndicats ont protesté contre les mesures d’austérité, notamment les coupes budgétaires dans l’éducation, et ont également condamné la rupture du dialogue social.

Lire la suite.

 
 
Le rôle des enseignantes et enseignants dans la défense des droits des enfants réfugiés ne saurait être sous-estimé

Alors que la violence du conflit au Moyen-Orient écarte de nombreux enfants de l’école, les syndicats de l’enseignement de la région se sont réunis pour faire face aux problématiques régionales en matière d’éducation, y compris la fourniture d’un enseignement de qualité au profit des personnes réfugiées. Dans une grande partie de la Syrie et du Yémen, les établissements scolaires ont fermé leurs portes, contraignant les enseignantes et enseignants à mendier dans les rues. Le Liban et la Jordanie luttent pour accueillir des centaines de milliers de personnes réfugiées.

Lire la suite.

 
 
Mexique : les enseignantes et enseignants autochtones exigent une éducation inclusive de qualité

Le second Parlement des enseignantes et enseignants autochtones du Mexique a réaffirmé l'impérieuse nécessité d'inclure tous les éducatrices et éducateurs dans la lutte en faveur d'un système éducatif intégré et de qualité reconnaissant toutes les cultures, à commencer par la salle de classe. La session de trois jours du second Parlement des enseignantes et enseignants autochtones du Mexique, organisé par le SNTE, a rassemblé dans l'État de Sonora plus de 400 autochtones issus de toutes les régions du Mexique dans le but de définir les politiques inclusives qui constituent «le fondement de l'éducation de qualité et du statut professionnel des enseignantes et enseignants», comme l'a déclaré le président du SNTE, Juan Díaz de la Torre.

Lire la suite.

 
 
Les professeurs d’université britanniques débraient pour revendiquer une équité salariale et des contrats de travail justes
UCU

Les membres du University and College Union (UCU) ont entamé une grève de deux jours à travers tout le Royaume-Uni en réponse à la baisse de leurs salaires, aux contrats précaires, ainsi qu’à l’offre finale «insultante» formulée par leurs employeurs. Cette grève fait suite à «l’offre finale» de la Universities and Colleges Employer Association (UCEA) d’augmenter les salaires des enseignantes et enseignants de 1,1 pour cent. D’après l'UCU, cet accord revient à diminuer les salaires, qui ont par ailleurs baissé de 14,5 pour cent au cours des sept dernières années. Le syndicat a en outre précisé que cette hausse était dérisoire comparée à celle des recteurs (5,1 pour cent).

Lire la suite.

 
 
Monde de l’éducation
 
 
Mobilisation à l'Université de Montréal contre des millions investis dans le pétrole

L'Université de Montréal (UdeM) investit l'argent de ses donateurs à coups de centaines de milliers de dollars dans le secteur des hydrocarbures, révèlent des données obtenues par Radio-Canada. La situation fâche des étudiants, qui se mobilisent pour forcer l'UdeM à renoncer à ses intérêts dans le pétrole et le gaz naturel. L'université investit actuellement près de 13 millions de dollars de son fonds de dotation dans les énergies fossiles, par des placements directs ou par des fonds communs de placement.

Lire la suite du texte de Radio-Canada.

 
 
Québec mal outillé pour contrer les écoles clandestines, admet Proulx

Le gouvernement «a très peu d'outils» pour empêcher des enfants de fréquenter des écoles clandestines comme celle où la Direction de la protection de la jeunesse (DPJ) est intervenue mercredi à Montréal, a reconnu le ministre de l'Éducation, Sébastien Proulx. «Un élève, un enfant qui n'a pas de code permanent, n'existe pas au ministère de l'Éducation, a reconnu le ministre Proulx. C'est une réalité.»

Lire la suite du texte de La Presse.

 
 
L’UQAR gérera le nouveau Réseau Québec maritime

L'Université du Québec à Rimouski (UQAR) sera le gestionnaire du nouveau «Réseau Québec maritime», mis sur pied par le gouvernement québécois dans le cadre de sa stratégie maritime. La création de ce réseau a été annoncée lors du lancement de la stratégie en juin 2015. Il sera à la fois un lieu de partage des recherches déjà produites par tous les acteurs de tous les secteurs qui s'intéressent aux questions maritimes et un organisme qui entreprendra de nouvelles recherches.

Lire la suite du texte de Radio-Canada.

 
 
Le couperet tombe sur l’éducation aux adultes à Québec

À Québec, la Commission scolaire des Premières-Seigneuries s’apprête à couper dans les services offerts à l’éducation des adultes. Les compressions à l’éducation aux adultes s’élèveront à 605 000$ pour l’année 2016-2017, selon la Commission scolaire. Les employés concernés ont été rencontrés au cours des dernières semaines et le processus de transfert est en branle. Parmi les postes coupés, on retrouve un orthopédagogue, deux conseillers en orientation, deux techniciens en éducation spécialisée, deux techniciens à la vie étudiante, en plus d’un poste de direction adjointe. Deux classes spécialisées pour les élèves qui ont un handicap visuel et auditif seront par ailleurs fermées. Ces élèves seront intégrés dans des groupes réguliers.

Lire la suite du texte du Journal de Québec.

 
 
Le budget de l’Université du Manitoba déçoit les étudiants

La Fédération canadienne des étudiantes et étudiants (FCEE) est déçue du budget présenté par l'Université du Manitoba. La section manitobaine de la FCEE déclare que la qualité de l'éducation offerte à l'université s'est détériorée à cause des compressions budgétaires. «Les étudiants vont à l'université pour obtenir une éducation, devenir des penseurs critiques et voir de nouvelles façons d'aborder le monde. Voilà pourquoi nous allons à l'université», précise Michael Barkman, président de la section manitobaine de la FCEE.

Lire la suite.

 
 
Monde social
 
 
Quelles sont les causes de l’endettement public du Québec ?

Dans l’espace public, il est courant d’affirmer que le Québec est lourdement endetté à cause de programmes sociaux généreux qui lui coûteraient très cher. Par cette étude, l’Institut de recherche et d’informations socioéconomiques (IRIS) cherche à vérifier cette affirmation. Cette étude représente la première analyse de la dette du Québec ayant des données comparables entre elles de 1961 à 2008. Nous pouvons conclure que la dette du Québec a été causée d’abord par la diminution des transferts fédéraux (32%) et par la privatisation d’entreprises publiques couplée à la baisse de l’impôt des entreprises privées (30%). La hausse du service de la dette due à de hauts taux d’intérêt réels (21%), les baisses d’impôt aux particuliers (14%) et les hausses de demandes d’aide sociale en temps de crise économique (3%) ont également eu un impact.

Lire le rapport de recherche de l’IRIS.

 
 
Manifestation et mobilisation contre le Partenariat transpacifique (PTP) le 6 juin à Montréal
ManifEtMob

La ministre du Commerce international, Chrystia Freeland, organise une «Assemblée générale» sur le Partenariat transpacifique (PTP), le 6 juin à Montréal. Deux événements sont prévus pour lui faire savoir que la souveraineté des peuples et l’avenir de la planète ne sont pas négociables. Une manifestation avec un Cheval de Troie de 6 mètres se déroulera à 12h30 au Square-Victoria, devant le Centre de Commerce mondial, et une mobilisation citoyenne se rendra à l’Assemblée générale de la ministre Freeland à 18h à l’Université Concordia, auditorium #110 (1455 boulevard de Maisonneuve Ouest). Le PTP, une charte du droit des multinationales, ne créera pas d’emplois, menace notre santé, s’attaque à la souveraineté alimentaire, piétine la diversité culturelle et les libertés sur Internet, est un frein dans la lutte contre le changement climatique et est un affront à la démocratie.

Lire la suite.

 
 
Plus de 250 enseignantes et enseignants d’université dénoncent la réforme de l’aide sociale

Plus de 250 enseignantes et enseignants d’université pressent le ministre de l’Emploi et de la Solidarité sociale, François Blais, de ne pas aller de l’avant avec le projet de loi 70 et, surtout, de ne pas imposer de pénalités aux prestataires de l’aide sociale qui refuseront de se plier à son nouveau programme d’insertion à l’emploi. «Je pense que c’est bien que, les universitaires, on nous entende un peu plus, lance l’économiste Sylvie Morel du département des relations industrielles de l’Université Laval. Aller dans cette direction-là, ça va à l’encontre de ce qu’on observe dans la recherche en matière de politiques publiques de l’emploi. On va complètement à l’encontre de ce qu’il faudrait faire.»

Lire la suite du texte du Devoir.

La Presse+ : Pénaliser la misère.
Projet de loi 70: Bilan provisoire du Collectif pour un Québec sans pauvreté.

 
 
Réforme à l’aide sociale : des personnalités publiques unissent leurs voix pour demander au premier ministre de retirer le projet de loi 70

À l’occasion du Barbecue de la fin du mois, organisé par la Coalition Objectif Dignité, des personnalités publiques, dont Christian Vanasse, Michel Marc Bouchard, Claude Cousineau et Will Prosper, ont interpellé aujourd’hui le premier ministre Couillard. Celui-ci doit ramener à l’ordre son ministre de l’Emploi et de la Solidarité sociale et retirer le controversé projet de loi 70. Ces personnalités appuient la Coalition qui dénonce l’approche punitive du gouvernement. Plutôt que d’imposer des pénalités financières, le gouvernement devrait miser sur des mesures volontaires, adaptées et accessibles pour permettre aux personnes de sortir de la pauvreté et de la précarité.

Lire la suite.

 
 
Les urgences du Québec sont les pires en Occident, selon le Commissaire

Le Québec affiche la pire performance au Canada et dans le monde occidental pour ce qui est de l'attente aux urgences, dénonce le Commissaire à la santé et au bien-être, Robert Salois, dans son dernier rapport avant l'abolition de son poste par le ministre Gaétan Barrette. M. Salois se montre également sceptique quant à l'impact des «super-cliniques» annoncées par M. Barrette.

Lire la suite du texte de La Presse.

Un autre recours collectif contre les frais accessoires en santé.
Soins d'hygiène dans les CHSLD : encore un délai pour les mesures promises.
Offensive de la CSN pour contrer le démantèlement du réseau public de SSS.

 
 
SAQ : la vérificatrice générale vise juste sur les problèmes, mais manque le coupable

La vérificatrice générale a remis le 30 mai un rapport dont un chapitre porte sur la SAQ. Dans ce chapitre elle mentionne que la SAQ ne fait pas tous les efforts nécessaires pour obtenir les meilleurs prix pour les consommateurs. Certains problèmes pourraient être réglés assez simplement par des améliorations des façons de faire de la SAQ. D’autres, par contre, sont liés à un élément fondamental de la SAQ que la VG mentionne, mais dont elle n’explique pas les conséquences: l’appétit du gouvernement pour les dividendes élevés de la SAQ.

Lire la suite du billet sur le blogue de l’IRIS.

CSN : Une réalité a été complètement occultée.

 
 
Le FMI contre le néolibéralisme?

Dans le plus récent Finance and Development, le magazine du Fonds Monétaire International (FMI), trois chercheurs du FMI signent un texte au titre étonnant: Neoliberalism : Oversold?. Les chercheurs qui, comme à l’IRIS, ont une posture critique face au néolibéralisme depuis un moment vivent toujours une satisfaction un peu malsaine à lire ce genre d’articles. L’envie de crier: «On vous l’avait bien dit!» aux deux lignes, par exemple. Cela dit, le FMI n’a pas, en lui-même, plus de crédibilité aujourd’hui quand il doute du néolibéralisme qu’hier quand il l’imposait dans certains pays de la planète. Il est néanmoins intéressant de voir quels chemins parcourent les chercheurs pour trouver aujourd’hui des défauts à cette doctrine qui hier séduisait tant leur organisation.

Lire la suite du billet sur le blogue de l’IRIS.

 
 
Le gaz naturel liquéfié, la dernière mode «verte»

En termes de transport, le gouvernement libéral s’enthousiasme pour le gaz naturel liquéfié (GNL). Comme son nom l’indique, ce «nouveau» carburant pour véhicule lourd facile à transporter est du gaz naturel qui a été liquéfié, permettant d’importantes réductions d’émission de gaz à effet de serre dans le domaine du transport de marchandises. C’est pourquoi le gouvernement Couillard mise sur cette énergie dans la nouvelle Politique énergétique 2016-2030. On revient à de vieilles habitudes de développement des ressources naturelles alors que bien d’autres possibilités écologiquement et économiquement plus viables s’offrent à nous. Le GNL peut être un outil intéressant, mais au final, la stratégie gouvernementale autour du GNL ressemble plus au mirage qu’au miracle.

Lire la suite du billet sur le blogue de l’IRIS.

 
 
Accord de Paris : comment s'en contenter?

Les gouvernements et plusieurs groupes écologistes ont salué l'accord qui a résulté de la COP21 de Paris comme une importante avancée. Mais, celles et ceux qui participaient au contre-sommet ont rejeté d'emblée l'entente, considérée comme insuffisante et pas à la hauteur des mesures significatives qu'il fallait prendre devant une menace imminente. Il s'agit d'un texte technocratique, flou, répétitif et laissant une large place à l'ambiguïté, ce qui est une rhétorique commode lorsqu'on veut obtenir le consensus. Il se caractérise aussi par son incapacité à nommer les choses. Ainsi, les mots «énergie fossile», «pétrole», «charbon» n'apparaissent pas et le mot «réchauffement» une seule fois.

Lire la suite de l’analyse de Claude Vaillancourt, président d’ATTAC-Québec.

 
 
Et puis Anticosti, est-ce que c’est rentable ?

Sans trop faire de bruit, le gouvernement Couillard a rendu publics deux nouveaux rapports de synthèse de l’évaluation environnementale stratégique (EES) sur l’exploitation pétrolière et gazière au Québec. Le premier rapport porte sur l’ensemble de l’exploitation et la consommation des hydrocarbures. Le second est spécifique à l’exploitation d’hydrocarbures sur l’ile d’Anticosti. Sans me prononcer sur l’aspect des connaissances géologiques des documents, il m’apparaît que leurs conclusions supportent deux arguments assez surprenants d’un point de vue économique qui méritent réflexion.

Lire la suite du billet sur le blogue de l’IRIS.

 
 
Informations des entreprises pour leurs bilans carbone : la prudence s'impose

L’Institut de recherche en économie contemporaine a remis ses Prix annuels récompensant les meilleurs travaux inscrits à son répertoire électronique. Le prix de la meilleure thèse de doctorat a été remis à M. David Talbot pour son travail intitulé: Les stratégies climatiques et les pratiques de légitimation des grands émetteurs industriels : une approche qualitative.  «Les conclusions de cette thèse remettent en cause l’efficacité et la véritable rigueur des firmes de vérification appelées à valider et légitimer les résultats divulgués et laissent clairement déduire que le travail de l’État et de la puissance publique est indispensable à la réalisation d’une démarche sérieuse en matière de lutte aux changements climatiques», a déclaré Robert Laplante, directeur général de l’IRÉC.

Lire la suite.

 
 
Commission populaire pour l’ACA : quelques résultats préliminaires
CommissionPopulaire

À l’occasion de l’assemblée générale annuelle, les 17 et 18 mai derniers, le groupe de travail Campagne ACA a présenté quelques-uns des résultats de la Commission populaire pour l’ACA, qui a eu lieu entre septembre 2015 et février 2016. Le rapport de la Commission populaire sera lancé à la rentrée, mais en attendant, voici la présentation qui en dévoile certains résultats ainsi que des extraits parlants de la part de quelques organismes d’action communautaire autonome (ACA).

Visionner la vidéo.

 
 
Analyse du FRAPRU : la conjoncture actuelle en habitation

Cette analyse de la conjoncture en habitation a été rédigée en vue du 36e congrès annuel du FRAPRU qui a eu lieu les 27, 28 et 29 mai, à l’Université Laval, à Québec. La défaite du gouvernement conservateur de Stephen Harper et l’arrivée au pouvoir du Parti libéral de Justin Trudeau posent de nouveaux défis dans notre lutte face à Ottawa. Le budget présenté le 22 mars dernier par le ministre des Finances, Bill Morneau, a montré la volonté du gouvernement libéral d’investir des sommes substantielles en habitation pour s’attaquer aux problèmes de logement et d’itinérance. Le budget présenté le 17 mars 2016 par le ministre québécois des Finances, Carlos Leitão, a, quant à lui, maintenu les coupes annoncées dans AccèsLogis. Comme l’an dernier, ce ne sont que 1500 nouveaux logements sociaux qui ont été annoncés contre 3000 dans les budgets précédents.

Lire la suite.

 
 
Ouverture au retour d'une approche généraliste dans la lutte à l'itinérance

Dans un communiqué diffusé jeudi, le ministre de la Famille, des Enfants et du Développement social, Jean-Yves Duclos évoque que «le financement permettra de répondre aux besoins des collectivités à l'échelle du pays afin de prévenir et réduire l'itinérance». Il est aussi question «d'offrir aux collectivités la souplesse et le soutien dont elles ont besoin afin de contribuer à la prévention et réduction de l'itinérance». Le RAPSIM se réjouit de voir le ministre Duclos confirmer son ouverture au retour d'une approche généraliste dans la lutte à l'itinérance intégrant une diversité de réponses et à la flexibilité dans l'allocation de ces fonds.

Lire la suite.

 
 
Nombre record de sans-abri dans les rues de Vancouver

Le maire de Vancouver, Gregor Robertson, a non seulement perdu son pari de mettre fin à l'itinérance dans les rues de sa ville en 2015, mais aussi, un an plus tard, leur nombre a atteint un record: 6% de plus, selon le recensement annuel des sans-abri de la Ville. Gregor Robertson affirme que la métropole britanno-colombienne a fait tout ce qu'elle a pu et même «plus que toutes les autres villes canadiennes» pour éradiquer le problème de l'itinérance. Il blâme la province et le gouvernement fédéral pour n'avoir pas assez investi en prévention, selon lui.

Lire la suite du texte de Radio-Canada.

 
 
Supplément de revenu garanti: les aînés seront inscrits automatiquement

Des centaines de milliers d’aînés qui ont de la difficulté à joindre les deux bouts recevront bientôt automatiquement un chèque non imposable du gouvernement fédéral, sans qu’ils aient à en faire la demande. Le gouvernement Trudeau s’apprête à instaurer l’inscription automatique au Supplément de revenu garanti (SRG) pour les aînés qui y ont droit en vertu de leur déclaration de revenus, a appris l’Agence QMI.

Lire la suite.

 
 
Bulletin de la retraite no 13 : les propositions d'amélioration des régimes publics

L’Observatoire de la retraite publie aujourd’hui le treizième numéro du Bulletin de la retraite. Les ministres des Finances provinciaux et canadien se sont donné rendez-vous en juin prochain afin de traiter des régimes de pensions. «Il est à prévoir que le débat se concentre sur les finalités et les modalités d’amélioration des régimes publics : souhaite-t-on procéder à une amélioration ciblée ou envisage-t-on une réforme structurante et porteuse pour la classe moyenne ?  C’est à l’examen des propositions d’amélioration actuellement sur la table que souhaite introduire la présente édition du Bulletin de la retraite», a expliqué François L’Italien, chercheur à l’IRÉC et membre du comité de rédaction du bulletin de la retraite.

Lire la suite.

 
 
Lettre ouverte à Trudeau : des organisations canadiennes dénoncent le gouvernement intérimaire illégitime au Brésil

Nous vous écrivons afin de demander votre appui et solidarité au peuple brésilien qui traverse en ce moment une crise politique qui ne cesse de prendre de l’ampleur. Comme plusieurs d’entre vous le savez probablement, un processus de destitution (appelé impeachment) a été mis en place au Brésil afin de destituer la présidente Dilma Roussef de son poste de présidente. Ce processus, mené par la frange la plus conservatrice de la classe politique brésilienne, est de plus en plus dénoncé à travers le monde comme étant un véritable coup d’état parlementaire.

Lire la suite.