Infolettre du SCCUQ – 12 février 2015 ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏
Header
 
À l'agenda

L’infolettre du SCCUQ est publiée tous les jeudis. Vous y retrouvez des nouvelles du Syndicat, de ses membres ainsi que des milieux syndical, social et de l’éducation.

12 février : Lancement du livre de Sophie Boulay
15 février : Spectacle Tous en «cœur» pour Radio-Canada
17 février : Dîner de protestation contre les compressions à l’UQAM
17 février : Rencontre des nouvelles personnes chargées de cours
22 février : Grand rassemblement «craie in» contre l’austérité en éducation
Du 23 février au 19 mars : Spéculations : Exposition de photographies d’Emmanuel Chieze
25 février : Vernissage de l’exposition Spéculations
25 février : Conférence sur l’austérité et conseil syndical du SCCUQ
Jusqu’au 21 février : Exposition Le Désordre des choses à la Galerie de l’UQAM
18 au 27 février : Affichage principal des charges de cours du trimestre d’été
23 au 27 février : Semaine d’actions pour sauver le modèle social québécois
28 février : Une grande marche pour l’éducation
3 mars : Conférence sur les effets des mesures d’austérité sur les femmes
5 mars : Séances d’information sur le perfectionnement et les EQE
10 mars : Tour d’autobus sur la route des luttes de Léa Roback
19 mars : Soirée de l’enseignement supérieur
19 mars : Spectacle-bénéfice de la Ligue des droits et libertés
23 mars : Soirée Relations sur L’économie toxique

 
 
SCCUQ
 
 
Invitation à une action contre les compressions budgétaires à l’UQAM

Le Comité exécutif du SCCUQ invite ses membres à une action concertée avec le SPUQ qui se tiendra le mardi 17 février de 12h30 à 14h, sur la Place Pasteur face au pavillon Athanase-David. À cette occasion, des représentantes et représentants des syndicats et des associations étudiantes de l’UQAM seront invités à condamner le Plan d’atteinte de l’équilibre budgétaire, 2015-2018 – Hypothèses de travail défendu par le recteur et sa direction. Par cette action, les syndicats réitèrent à quelques heures du Conseil d'administration que les mesures de compressions proposées dans le Plan affecteront considérablement les conditions de travail et d'études de la communauté uqamienne. Nous vous invitons à participer massivement à cette action de mobilisation. Un repas fourni par la CSN sera servi sur place.

 
 
Affichage principal des charges de cours du trimestre d’été 2015

Vous pourrez enregistrer votre déclaration d’emploi et votre candidature pour le trimestre d’été 2015 du 18 au 27 février inclusivement. ATTENTION! Vous devrez retourner dans ACCENT pour répondre à l'offre de cours du 5 au 10 mars inclusivement.

 
 
Perfectionnement et EQE : invitation à des séances d'information

Le jeudi 5 mars, le SCCUQ offrira deux séances d’information aux personnes chargées de cours au local A-2855 selon l’horaire suivant :

9h30 – Information sur les programmes de perfectionnement pour les chargés de cours. Avec Kerwin J. Myler, membre du Comité des agentes et agents de relations de travail.

11h – Information sur les demandes d’exigences de qualification pour l’enseignement (EQE). Avec Marielle Lacombe, membre du Comité des agentes et agents de relations de travail.

Lire la suite
 
 
Du 8 au 15 mars : la période annuelle de demandes d’EQE approche

Voici, sous toutes réserves, quelques informations sur les Exigences de qualification pour l’enseignement (EQE) et la période annuelle de demandes d’EQE qui aura lieu sous peu, soit du 8 au 15 mars.

Que sont les Exigences de qualification pour l’enseignement? (article 7 de la Convention UQAM-SCCUQ)

Les EQE sont les qualifications que doit détenir une personne chargée de cours pour être reconnue qualifiée pour enseigner un cours donné. Pour chaque cours pouvant être donné par des personnes chargées de cours, des EQE sont définies et adoptées par l’assemblée départementale à laquelle le cours se rattache.

Lire la suite
 
 
Rencontre des nouvelles personnes chargées de cours le 17 février

Nouvelles personnes chargées de cours, surveillez votre courriel normalisé @uqam.ca dans les jours qui suivent, car vous recevrez une invitation toute spéciale de la part des conseillères au Comité mobilisation-intégration. Nous avons à cœur de vous soutenir et de veiller à ce que votre intégration se fasse dans de bonnes conditions. C’est pourquoi nous vous inviterons à une séance d’information, le mardi 17 février à 13h, en présence des agentes et agents de relations de travail, pour vous parler de votre convention collective, des procédures d’attribution des équivalences d’enseignement (EQE), de la représentation aux différents comités, de la probation, des projets d’intégration et de la vie syndicale.

 
 
Conférence sur l’austérité et conseil syndical du SCCUQ le 25 février

Le SCCUQ invite tous ses membres à une conférence de Philippe Hurteau, politicologue et collaborateur à l’Institut de recherche et d’informations socio-économiques, portant sur les impacts des politiques d’austérité le 25 février à 12h30 au local SH-2620 (Pavillon Sherbrooke). Un conseil syndical suivra à 13h30. Il y sera question de la négociation: bilan des assemblées d’unités, consultation sur les orientations de la négo et mobilisation-visibilité-actions.

 
 
Babillard des membres
 
 
Spéculations : Exposition de photographies d’Emmanuel Chieze
EChieze

Le chargé de cours Emmanuel Chieze présente Spéculations, une exposition de photographies, au lieu social du SCCUQ (local A-R540), du 23 février au 19 mars inclusivement. Le vernissage, auquel toutes les personnes chargées de cours sont invitées, aura lieu le 25 février au même endroit.

Lire la suite
 
 
Louis Bernard, entretiens avec Michel Sarra-Bournet
LouisBernard

Le chargé de cours en histoire et en science politique Michel Sarra-Bournet vient de publier ses entretiens avec Louis Bernard, une des personnes les plus influentes au sein de l’État québécois pendant plus de trois décennies. Le livre a été publié par les Éditions du Boréal sous le titre Louis Bernard. Entretiens. En recueillant son témoignage sur les événements politiques qu’il a vécus et ses propos sur la gouvernance et l’avenir du Québec, cet ouvrage rend compte de sa contribution aux affaires publiques.

Lire la suite
 
 
Deux chargées de cours jugent un concours de cas en gestion des ressources humaines

Les chargées de cours Marielle Lacombe et Malika Beebeejaun faisaient récemment partie du jury d'un concours de cas en gestion des ressources humaines réunissant 12 équipes dont six de l’École des sciences de la gestion et six de l'École des relations industrielles de l'Université de Montréal. Une équipe de 3 étudiantes représentant l'Association des étudiants et étudiantes en Gestion des ressources humaines de l'ESG s'est méritée la 1ère place et une bourse. Ce concours était organisé conjointement par les associations étudiantes des deux écoles et le SÉRIUM.

 
 
Sophie Boulay publie Usurpation de l’identité citoyenne dans l’espace public
Boulay

La chargée de cours Sophie Boulay lancera son livre Usurpation de l’identité citoyenne dans l’espace public. Astroturfing, communication et démocratie, publié aux Presses de l’Université du Québec, le jeudi 12 février, de 17h à 19h à la Salle Pierre-Bourgault du Pavillon Judith-Jasmin, Annexe (JE). Les personnes intéressées à y assister doivent confirmer leur présence avant le 10 février au 418 657-4399 ou à puq@puq.ca.

 
 
Marie-Ève Charron assure le commissariat de l’exposition Le Désordre des choses

La chargée de cours Marie-Ève Charron et la professeure Thérèse St-Gelais, du Département d'histoire de l'art, assurent le commissariat de l'exposition collective Le Désordre des choses, présentée à la Galerie de l'UQAM jusqu’au 21 février. L’exposition rassemble des œuvres autour de la question de la désobéissance et du désordre. «Nous avons choisi des œuvres qui semblent avoir à première vue une ''apparence normale'', mais qui en réalité n'obéissent pas aux normes, convenances et autres règles de bienséance», explique Thérèse St-Gelais.

Lire la suite.

 
 
Monde syndical
 
 
Les bureaux de députés libéraux pris d’assaut
Bureaux

Partout au Québec, plusieurs bureaux de circonscriptions de députés et de ministres du Parti libéral du Québec ont été pris d’assaut par des syndiquées et syndiqués du secteur de la santé et des services sociaux le 9 février pour dénoncer l’adoption sous le bâillon du projet de loi 10 et les mesures d’austérité du gouvernement Couillard. À Montréal, environ 150 personnes se sont rendues au bureau de Martin Coiteux, président du Conseil du trésor et député de Nelligan, dans l’ouest de l’île.

Lire la suite.

La CSN devant l'Assemblée nationale pour dénoncer l'attaque à notre démocratie.

La FTQ dénonce cet affront à la démocratie.

CSQ : Le bâillon est un échec démocratique.

 
 
Les offres du Conseil du trésor feraient doubler le retard salarial du secteur public

Les offres du Conseil du trésor mèneraient les salariées et salariés du secteur public tout droit vers l'appauvrissement, estime la CSN. De plus, elles auraient pour effet de doubler le retard salarial qu'ils accusent par rapport aux autres travailleurs québécois. Réunis en instance de négociation, les 1200 déléguées et délégués des quatre fédérations du secteur public ont délibéré mercredi sur une proposition de dénonciation des offres du Conseil du trésor et du mépris affiché par le gouvernement à l'endroit de ses salariés.

Lire la suite.

Douze associations de retraités dénoncent les offres gouvernementales.

602$ de moins par année pour les retraités de l’État.

 
 
Grand rassemblement «craie in» contre l’austérité en éducation le 22 février
CraieIn

Les Profs contre l’austérité organisent un Grand rassemblement «craie in» contre l’austérité en éducation à la Place Émilie-Gamelin le dimanche 22 février à 13h pour montrer au gouvernement que les enseignantes, enseignants, parents et tous ceux et celles qui ont à cœur l’éducation n’acceptent pas les mesures imposées par le gouvernement. Apportez vos craies. Toutes et tous pourront inscrire messages et images sur des tableaux afin de faire connaître leur colère. Les enfants sont bienvenus.

 
 
En route vers les États généraux de l’enseignement supérieur

La Soirée de l’enseignement supérieur aura lieu le 19 mars au Bain Mathieu, 2915 rue Ontario.  Au cours de cette soirée organisée par la Fédération nationale des enseignantes et enseignants du Québec, diverses formes d’intervention seront mises en avant (texte, poème, prestation artistique, témoignage, déclaration, installation). L'éducation est un droit humain, de la naissance à la mort, un droit dont l'exercice profite à une société libre, démocratique, égalitaire et heureuse. Il est temps de joindre nos forces, de prendre la parole publique, de préciser ce rêve d'un Québec où l'éducation serait une véritable priorité nationale, un véritable droit. La soirée est ouverte à tous.

 
 
Compressions au Conseil du statut de la femme : les impacts négatifs sont multiples
CSF

Le Conseil du statut de la femme verra son budget diminué de 460 000$ dès l'année prochaine et fermera tous ses bureaux en région, apprenait-on mercredi. «Il est purement désolant que le gouvernement s'en prenne encore une fois à cet organisme essentiel à la défense des droits des femmes», dénonce la vice-présidente de la CSN, Véronique De Sève.

Lire la suite.

 
 
Une conférence, un tour Léa Roback et une soirée festive organisés par le comité Condition féminine du CCMM
LeaRoback

À l’occasion de la Journée internationale des femmes, le comité Condition féminine du Conseil central du Montréal métropolitain (CCMM-CSN) présente une conférence de Valérie Gilker Létourneau, de l’R des centres de femmes du Québec, le 3 mars, sur les effets des mesures d’austérité sur les femmes. Le comité organise également, le 10 mars, un tour d’autobus afin de partager les luttes de Léa Roback (1903-2001), grande militante féministe et syndicale, et une soirée festive. Vous devez réserver votre place pour les trois événements (les places sont limitées) le plus rapidement possible auprès de Josiane Latour, au 514-598-2005 ou par courriel : josiane.latour@csn.qc.ca.

Lire la suite
 
 
Services de garde et assurance médicament : comment faire régresser le Québec

Dans le cadre des audiences de la Commission des finances publiques, la CSN et la Fédération de la santé et des services sociaux (FSSS-CSN) ont dénoncé mardi le manque de transparence du gouvernement Couillard qui profite de sa majorité pour modifier à tout vent une multitude de lois sans tenir de véritable débat. «Le projet de loi no 28 incarne, dans sa forme et sur le fond, une vision du Québec où l'austérité est érigée en dogme. La recherche obstinée d'économies ne doit pas se faire au détriment des enfants ou se traduire par des coûts accrus pour ceux ayant besoin de soins», souligne Jeff Begley, président de la FSSS-CSN.

Lire la suite.

CSQ : Bâtir le Québec, c'est investir dans nos enfants.

 
 
Le déficit des régimes de retraite a fondu à 2,6 G$

Les syndicats semblent avoir gagné la guerre des chiffres à propos du déficit des régimes de retraite municipaux. Selon les données compilées par la Régie des rentes du Québec (RRQ) et obtenues par Radio-Canada, les projections utilisées par Québec pour mener la lutte au déficit des régimes municipaux étaient trop élevées. «Le ministre Moreau a menti sciemment, en connaissant l'état des régimes de retraite, il a continué à véhiculer des faussetés. Dans le fond, ce qui est présenté par la Régie des rentes est dans l'ordre de ce qu'on donnait, chiffres à l'appui» dénonce le porte-parole de la Coalition syndicale pour la libre négociation, Marc Ranger.

Lire la suite.

 
 
Rentrée parlementaire : un changement de cap s'impose

À l'occasion de la rentrée parlementaire, Louise Chabot, présidente de la Centrale des syndicats du Québec (CSQ), souhaite fortement que le gouvernement Couillard change de cap dans les politiques qu'il entend mettre de l'avant. «Depuis son arrivée au pouvoir, le Parti libéral du Québec s'active à détruire le modèle québécois. Il y va de grands chambardements sans vraiment consulter ni écouter. Il doit absolument profiter de cette rentrée pour modifier ses façons de faire et convenir que la société civile a son mot à dire sur les politiques qu'il veut imposer. Sinon, il va tout droit vers une confrontation sociale», martèle la présidente de la Centrale.

Lire la suite.

 
 
Nouvelle accréditation à Radio-Canada : les salariées et salariés d'ARTV choisissent la CSN

Les travailleuses et les travailleurs d'ICI ARTV ont déposé, vendredi, une demande d'accréditation auprès du Conseil canadien des relations industrielles (CCRI) dans le but de faire reconnaître leur syndicat affilié à la Confédération des syndicats nationaux. Le Syndicat du groupe ARTV-CSN regroupe 35 salariées et salariés qui seront également affiliés à la Fédération nationale des communications-CSN et au Conseil central du Montréal métropolitain-CSN.

Lire la suite.

 
 
Québec et Lanaudière : 7700 personnes contre la privatisation des buanderies

Plus de 7700 personnes appuient les travailleuses et les travailleurs des buanderies publiques dans le secteur de la santé des régions de Québec et de Lanaudière. Les signataires de deux pétitions qui ont été déposées mardi à l'Assemblée nationale demandent au gouvernement du Québec d'annuler sa décision d'aller en appel d'offres et de redonner le feu vert à leurs projets de modernisation. Ces projets avaient d'ailleurs été approuvés par toutes les instances concernées avant l'arrivée en poste du gouvernement libéral.

Lire la suite.

 
 
France : une profession enseignante à revaloriser
France

Pour lutter contre la dégradation du statut de la profession enseignante, des syndicats français ont appelé à une journée d’action et de grève le 3 février, suivie par près de 30% de grévistes dans les collèges, pour l’amélioration des conditions de travail, formation, revalorisation des salaires des enseignantes et enseignants.

Lire la suite.

 
 
Monde de l’éducation
 
 
Compressions dans les universités : craintes chez les enseignants et les étudiants
Compressions

Des étudiants et des représentants du corps professoral de l'Université Laval s'inquiètent grandement de l'abolition de certains programmes et de plusieurs postes à la bibliothèque du campus. Dans la foulée des compressions budgétaires exigées par le gouvernement Couillard, Radio-Canada apprenait le 5 février la proposition d'abolition de neuf postes à la bibliothèque du pavillon Jean-Charles-Bonenfant et de quatre programmes à la Faculté des lettres et des sciences humaines.

Scénarios de grève sur la table à l'Université et au Cégep de Sherbrooke.

Université Nipissing : 22 professeurs perdent leur emploi.

 
 
Agressions sexuelles sur les campus : une réalité sous-évaluée, selon des experts

Plus de 700 agressions sexuelles ont été rapportées dans les universités et collèges canadiens entre 2009 et 2013, révèle une enquête de CBC. Des chiffres critiqués par des experts, qui estiment que les établissements n'encouragent pas suffisamment la dénonciation. Le diffuseur public a contacté 87 universités et collèges du pays ces six derniers mois pour recenser les agressions déclarées au cours de cette période.

Lire la suite.

 
 
Québec triple les droits de scolarité des étudiants français

Les étudiants français qui entameront des études au Québec à compter de septembre prochain devront payer le tarif imposé aux étudiants venus des autres provinces. Leur année d'étude leur coûtera 6650$ au lieu de 2300$ comme c'est le cas actuellement. Les 12 000 étudiants de France qui ont déjà commencé leurs études dans des universités du Québec pourront les terminer, et même poursuivre au deuxième et troisième cycle, au tarif payé par les étudiants québécois.

Lire la suite du texte de La Presse.

 
 
Une grande marche pour l’éducation le 28 février

La Fédération étudiante universitaire du Québec (FEUQ) organise une grande marche pour l’éducation le 28 février à 13h, à la Place Émilie-Gamelin, pour dénoncer les mesures adoptées par le gouvernement Couillard dans le cadre de sa politique d’austérité. «Nous invitons la population québécoise à venir démontrer l’importance de soutenir et de promouvoir l’accessibilité à une meilleure éducation au Québec. Des CPE aux universités, l’éducation doit être une priorité pour le gouvernement Couillard!» soutient le président de la FEUQ, Jonathan Bouchard.

 
 
Manifestation nationale des étudiants le 2 avril

L'Association pour une solidarité syndicale étudiante (ASSÉ) annonce la tenue d'une manifestation nationale le 2 avril prochain, à 14h au Square Victoria, au centre-ville de Montréal. Camille Godbout, porte-parole de l'ASSÉ, explique qu'il s'agit d'une réplique à l'arrogance du gouvernement du Québec et à son obsession à atteindre à tout prix le déficit zéro.

Lire la suite du texte de La Presse canadienne.

 
 
Un «kit injonction 101» pour le printemps 2015

Au-delà de la cause l’opposant à Gabriel Nadeau-Dubois, Jean-François Morasse et sa fondation se mobilisent et amassent des fonds en vue du printemps prochain. «Notre but, c’est de défendre les gens qui veulent aller à leurs cours, donc on va se rendre le plus disponibles possible», a expliqué le jeune homme mercredi soir lors d’un cocktail de financement pour sa cause. Jean-François Morasse est financé par la Fondation 1625 qui a été créée dans la foulée du printemps étudiant. Afin de se préparer, la fondation a mis sur pied un «kit d’injonction 101», dit-il, pour montrer aux étudiants concernés comment «faire une demande d’injonction sans l’aide d’un avocat» en cas de grève.

Lire la suite du texte du Devoir.

 
 
L'UQTR lance son premier cours en ligne ouvert à tous
MOOC

L’Université du Québec à Trois-Rivières (UQTR) a procédé au lancement officiel de son premier cours en ligne ouvert aux masses (CLOM), lequel portera sur les finances personnelles et la fiscalité. Ce CLOM (version française de massive open online course ou MOOC) démarrera le 9 mars prochain et durera cinq semaines. Il sera ouvert gratuitement au grand public, qui pourra y avoir accès par l’intermédiaire du Web.

Lire la suite du texte de L’Écho de Trois-Rivières.

 
 
McGill doit sortir des énergies fossiles

Cette semaine, des étudiantes et des étudiants demanderont au Conseil des gouverneurs de l’Université McGill que l’Université s’engage à cesser tout investissement, en ce qui a trait à son fonds de dotation, dans les entreprises directement impliquées dans le développement des sables bitumineux, et à terme, dans l’industrie des combustibles fossiles dans son ensemble. Cette requête, qui se présente comme une pétition, est le fruit d’une recherche poussée ayant un immense appui dans la communauté.

Lire la suite du texte du Devoir.

 
 
McGill et Concordia demandent un assouplissement des exigences en français

Des universités anglophones québécoises affirment avoir des difficultés à recruter des professeurs étrangers en raison des exigences en français qui leur font obstacle lorsqu'elles tentent d'attirer chez elles des individus hautement spécialisés en provenance d'autres pays. Des professeurs et recruteurs des universités McGill et Concordia affirment que le processus complexe d'immigration au Québec, qui s'appuie sur un système de points, les place dans une situation désavantageuse en comparaison avec les institutions des États-Unis et des autres provinces canadiennes.

Lire la suite du texte de La Presse canadienne.

 
 
Conditions d'après-mandat à l’Université Laval : «le dossier est clos», dit Bolduc

Le ministre Yves Bolduc rejette l'analyse du Parti québécois et de la Coalition avenir Québec, qui jugent que la rebuffade que lui a servie l'Université Laval sur les conditions d'après-mandat aux hauts dirigeants démontre que son autorité est «sapée».

Lire la suite du texte du Soleil.

 
 
Université Laval : hors de question d'enlever les bonifications, réplique John Porter

Il est hors de question pour le président du CA de l'Université Laval, John Porter, d'annuler la bonification des conditions d'après-mandat consentie à ses hauts dirigeants tel que réclamé par le ministre Yves Bolduc.

Lire la suite du texte du Soleil.

 
 
Université de Sherbrooke : première université francophone au Québec à avoir son équipe Enactus
enactus

L'Université de Sherbrooke est officiellement la première université francophone au Québec à se doter d'une équipe Enactus, la deuxième au Canada après l'Université Sainte-Anne de la Nouvelle-Écosse. Enactus a pour mission de former des générations de leaders en entrepreneuriat qui ont à cœur l'avancement de la santé économique, sociale et environnementale de leur communauté.

Lire la suite du texte de La Tribune.

 
 
La réforme pédagogique n'a pas rempli ses promesses

La réforme pédagogique mise en place dans les écoles québécoises il y a une quinzaine d'années est un échec et nuit particulièrement aux garçons, aux élèves d'écoles anglophones et aux élèves qui ne sont pourtant pas à risque, conclut une étude commandée par le ministère de l'Éducation.

Lire la suite du texte de La presse.

 
 
Les filles, principales cibles des attaques contre l’éducation dans 70 pays

Selon un nouveau rapport des Nations Unies, les écoles sont loin d’être des lieux sûrs pour les filles, qui continuent d’être la principale cible des attaques dans au moins 70 pays.

Lire la suite.

Éditorial de La Presse : Éducation à risque.

 
 
Nigéria : des écoles sûres et une éducation de qualité pour tous les étudiants
Nigeria

Les attaques incessantes à l'encontre des étudiantes, étudiants, enseignantes, enseignants et des écoles au Nigéria ont incité le dirigeant de l'un des syndicats nationaux de l’éducation à demander une réponse conjointe et à annoncer des mesures pour contrer la violence. Environ 240 enseignantes et enseignants ont été tués lors d'une insurrection perpétrée par le groupe terroriste Boko Haram (dont la traduction du Hausa signifie approximativement «une éducation à l'occidentale est interdite») a déclaré le secrétaire général du Nigeria Union of teachers (NUT), Ikpe J. Obong. «Nous espérons que le gouvernement et l'armée nigérians sont à présent mieux placés pour mettre fin à l'insurrection», a-t-il souligné.

Lire la suite.

 
 
Australie : le gouvernement doit agir davantage pour les élèves handicapés

En Australie, environ 100 000 élèves souffrant de handicap se voient refuser une aide financière. Le gouvernement Abbott est sommé de respecter sa promesse d’augmenter dans les plus brefs délais l’octroi d’une aide financière à ceux qui en ont le plus besoin.

Lire la suite.

 
 
Le vent tourne au Chili
Chili

Dès l’introduction de la privatisation et de l’exclusivisme du système éducatif, des hommes et des femmes du Chili ont engagé la lutte pour restaurer et développer une éducation publique gratuite de qualité, d’un bon niveau, inclusive et favorisant l’intégration. L’adoption de la loi le 26 janvier met un terme à l’éducation lucrative, aux frais imposés aux familles et à la scandaleuse sélection des étudiantes et étudiants. Elle marque une première étape décisive, permettant de porter un coup d’arrêt à une société fondée sur les privilèges des secteurs les plus puissants.

Lire la suite.

 
 
Monde social
 
 
Les dépenses de santé sont-elles hors de contrôle ?

Hormis peut-être le niveau d’endettement public, aucune explication n’est plus utilisée que l’évolution des coûts de la santé pour justifier l’impossibilité de maintenir les services publics tels qu’ils sont offerts au Québec depuis la Révolution tranquille. L’augmentation de ces coûts serait insoutenable à moyen terme, notamment en raison d’un système de santé public trop lourd et inefficace. Dans cette note socio-économique, les chercheurs de l’Institut de recherche et d’informations socio-économiques (IRIS) démontrent en quoi ce point de vue catastrophiste sur les coûts de la santé est non seulement réducteur, mais qu’il génère aussi des solutions contre-productives, comme le possible accroissement du rôle du secteur privé.

 
 
Pour l’aide sociale, la colocation devient de la vie maritale
colocation

Pour la majorité du monde, se déclarer conjoints de fait est une décision qu'on prend soi-même, mais pas à l'aide sociale. Dès qu’une personne assistée sociale décide de vivre en colocation pour partager le prix d'un logement, l’aide sociale la soupçonne d'être en couple. Et s’il y a reconnaissance de vie maritale, leur chèque d’aide sociale est diminué ou carrément annulé. Ces personnes accusées sont alors coupables jusqu’à preuve du contraire. Elles devront faire la preuve qu’elles ne sont que des colocataires ou accepter le mariage forcé et de s’appauvrir. Dans le cadre de leur cours Mobilisation et action collective en travail social, à l'UQAM, un groupe d'étudiants ont créé des affiches dénonçant la situation et une vidéo expliquant les trois critères par lesquels les enquêteurs de l'Aide sociale déterminent si les personnes assistées sociales qui font l'objet d'une enquête vivent maritalement avec leur colocataire.

Lire la suite
 
 
L’austérité ou la violence budgétaire

Depuis la crise de 2008, l’austérité budgétaire a durablement pris racine. Tous les prétextes sont bons pour y avoir recours, que ce soit la lutte au déficit, à l’endettement public ou encore pour affronter les «privilèges» des employés de l’État. Dans chacun de ces cas, l’austérité se présente comme étant inévitable, incontournable. Bien entendu, la réalité est bien plus complexe et une compréhension juste de la conjoncture budgétaire de nombreux États ne peut se contenter de cette austère idée. Pourtant, il semble pertinent de comprendre les dynamiques en cours comme venant renforcir le virage autoritaire que connaît notre «démocratie».

Lire la suite sur le blogue de l’IRIS.

 
 
L’économie toxique : spéculation, paradis fiscaux et pouvoirs des banques

Les Soirées Relations présentent une discussion sur le thème L’économie toxique: spéculation, paradis fiscaux et pouvoirs des banques le lundi 23 mars de 19h à 21h30 à la Maison Bellarmin, 25, rue Jarry Ouest, avec Bernard Élie, économiste, professeur associé à l’UQAM et membre d’Économie autrement; Audrey Laurin-Lamothe, doctorante en sociologie à l’UQAM et membre du Collectif d’analyse de la financiarisation du capitalisme avancé; et Claude Vaillancourt, enseignant, écrivain et président d’ATTAC-Québec. Contribution suggérée: 5$.

Lire la suite
 
 
Un outil pour animer une démarche de réflexion sur les effets des politiques d’austérité

Le Regroupement des groupes populaires en alphabétisation du Québec (RGPAQ) a conçu un outil pour animer une démarche de réflexion sur les effets des politiques d'austérité pour des groupes travaillant avec des personnes peu alphabétisées. Ce document pourra être utile aux groupes souhaitant mener une telle démarche avec leurs membres.

Lire la suite.

 
 
Jugement sur P-6 : une belle victoire pour le droit de manifester

La Ligue des droits et libertés (LDL) voit dans le jugement rendu lundi par la Cour municipale de Montréal une belle victoire pour le droit de manifester. En effet, ce jugement restreint considérablement la portée de l’article 2.1 du Règlement P-6, soit l’article qui demande que soit communiqué le lieu exact et l’itinéraire d’une assemblée, d’un défilé ou autre attroupement.

Lire la suite.

Règlement P-6 : un juge fustige le SPVM.

 
 
Projet de loi 10 : le milieu communautaire de Montréal inquiet des conséquences de la perte d’expertise
Loi10

Alors que l’ensemble des acteurs clés du secteur de la santé dénonce le projet de loi 10 adopté sous bâillon, le Regroupement intersectoriel des organismes communautaires de Montréal (RIOCM) joint sa voix aux protestataires pour souligner ses inquiétudes quant à la perte d’expertise qui en résultera à Montréal. La disparition de l’Agence de la Santé et des Services sociaux (ASSS) aura des conséquences sur plusieurs dossiers régionaux importants et affectera les services à la population pour des années à venir.

Lire la suite.

 
 
Produire du pétrole au Québec, rêve et utopie

Le potentiel pétrolier du Québec est un rêve pour l’industrie, une utopie économique pour les politiciens et un cauchemar pour les citoyens, l’environnement et le climat. La ressource pétrolière du Québec n’offre aucun potentiel réaliste comparable à celui de l’Alberta. Pour atteindre le résultat auquel rêvent les politiciens qui misent sur les hydrocarbures de schiste, il faudrait jusqu’à 2500 forages en Gaspésie! Celui de Junex a coûté 4 millions de dollars. La pétrolière planifie trois autres sites exploratoires et des levés sismiques pour un total de 30 millions$. Avec une production aussi anémique, il faudra investir 100 milliards de dollars pour combler les besoins du Québec!

Lire la suite.

Les bélugas moins nombreux que jamais dans le Saint-Laurent.

Documents unilingues anglais : l'Office de l'énergie devant les tribunaux.

 
 
Développement durable, austérité et libre-échange : un cocktail contradictoire

Dans un mémoire transmis cette semaine, ATTAC-Québec interpelle la Commission des transports et de l’environnement au sujet des contradictions entre la Stratégie gouvernementale de développement durable révisée 2015-2020 et le soutien du gouvernement à l’Accord Canada-Europe, à l’austérité et à l’économie dite verte.

Lire la suite.

 
 
Ministère de la Faune : l’expertise scientifique écope

Austérité oblige, le couperet tombe de nouveau sur le ministère de la Faune. Le Devoir a appris que le gouvernement Couillard éliminera des postes de scientifiques qui travaillaient sur des projets liés à des espèces en péril, au contrôle de la rage et à la faune aquatique. Des compressions qui risquent d’avoir des impacts majeurs dans plusieurs régions du Québec. Les informations obtenues auprès de différentes sources révèlent que 11 des 22 professionnels contractuels travaillant pour la Direction générale de l’expertise sur la faune et ses habitats perdront leur poste.

Lire la suite.

 
 
La Commission de vérité et de réconciliation veut abroger des édits racistes
Commission

La Commission de vérité et de réconciliation relative aux pensionnats indiens au Canada songe à demander au Vatican d'abroger les édits pontificaux qui permettaient aux explorateurs espagnols et portugais du 15e siècle de conquérir les Amériques - et les «sauvages» qui y habitaient.

Lire la suite du texte de La Presse canadienne.

 
 
Sommes-nous tous sous surveillance de l’État?
snowden

André Mondoux, spécialiste des rapports entre média, technologie et société, illustrera l’utilisation des TIC à des fins de surveillance à partir de L’affaire Snowden lors d’une conférence le mardi 17 février à 18h à la salle Pierre-Bourgault (JE-1100) de l’UQAM.