Infolettre du Syndicat des professeures et professeurs enseignants de l'UQAM - 25 mars 2021 ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏
Header
 
De bonnes et de mauvaises nouvelles

Des éclaircies et de sombres nuages constituent la matière de cette première infolettre du printemps. Parmi les bonnes : un conseil syndical orienté vers l’amélioration de nos conditions de travail et l’enracinement de nos demandes pour une nouvelle convention, des trucs pour la déclaration fiscale 2020, notre régime de retraite dont l’accès s’élargit et la reconnaissance de l’excellence de deux chargées de cours. Et parmi les moins bonnes nouvelles : la non-reconnaissance récurrente de nos droits par l’employeur, le nuage de la perspective de l’enseignement en comodal, la récente mise sur pied méprisante d’un comité sur la liberté académique et les limites de la résilience.

Solidairement vôtre,

Jean Régnier
Vice-président à l’information

Ont contribué au contenu : Olivier Aubry, Amel Aloui, Cathy Beausoleil, Nathalie Blanchet, Marie Bouvier, Laurence Castonguay Emery, Benoit Coutu, Raphaël Crevier, Stéphane Daniau, Violaine Gasse, Marielle Lacombe, Jean-Baptiste Plouhinec, Ricardo Penafiel, Claude Roy, Astrid Tirel, Nancy Turgeon.

 
 
SPPEUQAM
 
 
Un conseil syndical qui s’annonce fertile

Un Conseil syndical réunissant les déléguées et délégués du SPPEUQAM aura lieu le 1er avril en visioconférence. L’accueil se fera dès 12 h 30 et la réunion débutera à 13 h. Comme spécifié dans la convocation envoyée aux déléguées et délégués syndicaux par le secrétariat du Syndicat, un échange en comité plénier sur trois points est prévu : 1 - Enjeux de négociation, 2- Enracinement des demandes, 3 - Enjeux du retour progressif en présentiel; cela permettra aux personnes présentes de s’exprimer sur ces sujets. Il y aura également à l’ordre du jour le Rapport des déléguées et délégués, un Avis de résolution pour des modifications aux règlements généraux et le Rapport du comité de négociation. Toutes et tous les membres peuvent assister à un conseil syndical, mais seulement les déléguées et délégués ont droit de vote.

 
 
Chronique du comité de négo

Lors de la séance de négociation du 19 mars, le volet monétaire du cahier de négociation du SPPEUQAM a été déposé, suite à l’adoption enthousiaste des propositions par les membres lors de la dernière assemblée générale. Nous faisons présentement l’analyse des demandes du comité patronal qui viennent tout juste d’être déposées.

La prochaine séance de négociation est prévue pour le 25 mars. Le sujet de la rencontre est notre important projet de stabilisation de l’emploi pour toutes et tous. Nous pourrons alors démontrer au comité patronal la pertinence des divers outils permettant à chacune et chacun d’obtenir le nombre moyen de cours prodigués au cours des dernières années. C’est une priorité de longue date pour les chargées et chargés de cours qui, peu importe leur ancienneté, sont toujours à la merci de l’employeur pour le nombre de charges de cours obtenues d’un trimestre à l’autre.

Cette stabilisation de l’emploi peut être rendue possible de plusieurs façons, qui viennent toutes reconnaître nos expertise et expérience. D’abord, en valorisant le bassin existant de chargées et chargés de cours lors de l’attribution de cours; par exemple, en balisant la procédure interne et en facilitant le recrutement de personnes compétentes d’autres départements avant des personnes de l’externe. Mais aussi en facilitant l’accès aux fonds d’intégration et de perfectionnement préexistants, incluant une refonte du budget en formation pour être éligible à davantage de cours, ainsi qu’à un autre fonds, dont l’accès est revendiqué depuis longtemps, soit en recherche et recherche-création. Une panoplie d’outils qui peuvent ainsi répondre à la diversité de nos profils dont profite bien l’UQAM!

Il nous fera plaisir de vous communiquer plus en détail l’évolution des échanges ayant lieu à la table de négociation à l’occasion du conseil syndical du 1er avril. C’est un rendez-vous dès 13 h!

Votre comité de négociation, Benoit Coutu, Marielle Lacombe, Jean-Baptiste Plouhinec et Nancy Turgeon

 
 
Chronique des relations de travail
images_dechets dangereux

Des enseignantes et enseignants de seconde zone?

Les dossiers de relations de travail sont nombreux, et ce n’est pas seulement en raison de la panoplie d’éléments de notre travail que nous devons adapter pour de l’enseignement en mode non-présentiel. Liberté académique, accès aux locaux et équipements, attribution des cours sont quelques enjeux sur lesquels nous intervenons régulièrement auprès du Service du personnel enseignant (SPE). Leur point commun? Nous semblons être traitées, et doublement traités, comme des enseignantes et enseignants de seconde zone.

 
 
Chronique mobilisation-intégration
Informations

Une séance d’information pour les chargées et chargés de cours de la relève a eu lieu le 22 mars 2021. Cette séance, qui était ouverte à toutes et tous les membres du Syndicat, a été offerte par le Comité mobilisation-intégration. Plus de 31 personnes étaient présentes. Pour celles et ceux qui n’ont pu s’y présenter la captation vidéo de la séance d’informations sera disponible sur le site Internet du Syndicat à son adresse sppeuqam.org d’ici deux semaines.

 
 
Chronique de notre représentante au CA de l’UQAM
Photo_Ndack Kane

Un acquis n’est jamais totalement acquis

Je suis originaire du Sénégal, un grand pays de par son ouverture au monde, mais encore pauvre économiquement. Et je suis arrivée au Québec avec une grande soif de connaissance sur les facteurs qui déterminent l’évolution d’un pays vers une société libre et prospère. Ma principale question était la suivante : comment les pays, dits développés, sont-ils arrivés à s’extirper de la pauvreté?

 
 
Télétravail et déclaration fiscale 2020

En cette période de déclaration de revenus pour l’année 2020, plusieurs membres du SPPEUQAM se questionnent sur les déductions liées au télétravail. Il y a deux méthodes pour réclamer une déduction pour 2020 : la méthode simplifiée ou la méthode détaillée.

 
 
Accès élargi au régime de retraite
mbouvier

Le Régime de retraite des chargés de cours de l’Université du Québec (RRCCUQ) annonce que la limite d’âge pour contribuer au régime est passée de 69 à 71 ans. La modification des articles 3.1 et 5.3 du Règlement général du Régime s’arrime maintenant, et enfin, avec les règles fiscales, fixant à 71 ans l’âge maximal d’admissibilité à l’accumulation de prestations de retraite (ex. REER). La modification a été publiée dans la Gazette officielle du Québec du 6 mars dernier. Automatiquement, les personnes visées contribueront à nouveau à partir du 1er mai 2021 au RRCCUQ. Il ne sera pas nécessaire d’entamer de démarches dans ce sens. Les contributions se feront aux mêmes conditions qu’au moment où les contributions avaient été arrêtées.

 
 
Réflexions du SPPEUQAM concernant la Planification stratégique 2021 - 2024 de l'UQAM

L’administration de l’UQAM consulte la communauté uqamienne pour développer sa Planification stratégique 2021-2024. Le SPPEUQAM a participé à ces consultations pour y dénoncer l’esprit mercantile, techno-pédagogique et managérial qui s’en dégage. Le SPPEUQAM propose des orientations qui reprennent l’esprit démocratique et humaniste qui anime notre institution depuis ses débuts pour les approfondir et les étendre à l’ensemble des actrices et acteurs de l’UQAM, notamment aux groupes précarisés comme les personnes chargées de cours qui devraient devenir de véritables professeures et professeurs enseignants.

 
 
Monde syndical
 
 
Une réforme rétrograde

L’automne dernier, le gouvernement a déposé le projet de loi 59 visant à moderniser les lois touchant à la santé et à la sécurité du travail. Or, loin de moderniser les lois, ce nouveau projet de loi constitue un recul pour les travailleurs et les travailleuses. Le SPPEUQAM vient d’envoyer une lettre à une vingtaine d’élues et élus de la région de Montréal, siégeant à l’Assemblée nationale, pour leur signifier que la réforme proposée par le gouvernement de la CAQ est rétrograde. Pour lire une de ces lettres.

 
 
La résilience a ses limites!
image_résilience

« Un an après son adoption, l’arrêté ministériel qui a mis sur pause les conventions collectives dans le réseau de la santé continue de bousculer la vie de milliers de travailleurs. Un an après l’adoption du fameux arrêté 007 suspendant leurs conventions collectives, la colère gronde parmi les syndicats qui dénoncent l’utilisation de ce décret à tort à et travers, en dépit de l’embellie des conditions sanitaires ». À lire dans l’édition du Devoir du 18 mars, sous la plume d’Isabelle Paré et de Marie-Ève Cousineau.

Photo : Valérian Mazataud Le Devoir

 
 
Monde social et de l'éducation
 
 
Mise sur pied méprisante d’un comité sur la liberté académique

Le gouvernement du Québec a mis sur pied un « comité d’experts » sur la liberté académique où ne siège aucune, aucune enseignante, enseignant à contrat comme le sont les personnes chargées de cours! À l’UQAM, nous donnons pourtant 60 % des cours de 1er cycle! Et cette proportion est sensiblement la même partout au Québec! C’est une aberration insultante du ministère de l’Enseignement supérieur qui a mis sur pied ce comité. Pour lire le communiqué du ministère de l’Insulte et du Mépris supérieur, on clique ici.

 
 
Budget pandémique
images_budget

Aujourd’hui, 25 mars, c’est jour de dépôt du budget du gouvernement du Québec par l’ancien trésorier de la Banque Nationale, maintenant ministre des Finances. On souhaite toutes et tous une préoccupation et un investissement pour l’éducation au Québec, ce qui comprend l’enseignement supérieur.

Mais jusqu’à maintenant, les conditions d’études et d’enseignement au cégep et à l'université semblent loin d’être une priorité pour le gouvernement caquiste. C’est à suivre, jusqu’à l’annonce des crédits par le Conseil du trésor qui complétera l’opération quelques jours plus tard en déterminant précisément où et comment l’argent se rendra. En attendant, on peut lire par ici le Mémoire présenté par les quatre centrales syndicales au ministre des Finances du Québec dans le cadre des consultations prébudgétaires 2021-2022.

 
 
L’université n’est pas une machine à faire du fric
Image_université_capitalisme

Dans un numéro questionnant le rôle de l’université de la revue Possibles, Régis Coursin, Jean-Marc Fontan et Nadine Jamal, ont vu leur article intitulé « L’université doit tourner le dos au capitalisme », paraître, en version abrégée, dans l’édition du 23 mars du quotidien Le Devoir.

 
 
Le racisme n’est pas que systémique…
Photo_Amir_Attaran

...il peut aussi être imbécile et libre d’expression. C’est ce que nous apprennent les récents propos du professeur de l’Université d’Ottawa, Amir Attaran sur, entre autres, le Québec.

Plusieurs reportages, chroniques et articles ont été publiés sur le sujet. On vous recommande la chronique d’Isabelle Hachey, parue dans La Presse du 25 mars, qui fait un tant soit peu réfléchir à savoir que tout n’est pas noir ou blanc.

 
 
L’École en Zoom
image_École en zoom

Notre collègue chargé de cours à l’Université de Montréal, Luc Panneton, enseignant au Certificat de rédaction professionnelle de la Faculté de l’éducation permanente a pondu un beau texte qui reflète bien ce que l’on vit enseignement en télétravail. Son texte, un véritable bijou, est paru dans Le Devoir du 24 mars. C’est à lire sans faute, par ici!

 
 
Babillard des membres
 
 
Virginie Rouxel et Geneviève Dussault à l’honneur
montage_bourses_arts_w

Deux chargées de cours qui sont particulièrement impliquées dans la vie de leur département, Virginie Rouxel en théâtre et Geneviève Dussault, en danse, se sont récemment illustrées. Madame Rouxel a reçu le Prix d’excellence en enseignement de la Faculté des arts, alors que madame Dussault est récipiendaire du Prix d’excellence en recherche et création, également de Faculté des arts. C’est à lire par ici. Le SPPEUQAM en profite pour saluer votre engagement professionnel et votre riche expertise, mesdames!

 
 
Godefroy Desrosiers-Lauzon, cité dans La Presse du 18 mars
GodefroyVespa02

Spécialiste de l’histoire des États-Unis, Godefroy Desrosiers-Lauzon rappelle que la vie et le statut des femmes asiatiques, en particulier les Chinoises, sont « précaires » et « contraints » depuis des décennies aux États-Unis. On peut lire l’article d’Henri Ouellette-Vézina par ici.

Godefroy Desrosiers-Lauzon est particulièrement impliqué dans la vie démocratique de notre syndicat à titre entre autres de président d’élections et de membre du Comité de surveillance des finances.

 
 
Arts et bélugas avec Bénédicte Ramade

La chargée de cours en histoire de l’art, Bénédicte Ramade, a conçu une exposition qui allie l’art et la science et qui est actuellement en cours à la Galerie UQAM. On peut entendre une entrevue de Chantal Srivastava de l’émission radio Les années lumières avec Bénédicte Ramade, sur la démarche de la membre du SPPEUQAM dans ce que l’on appelle l’« art écologique ».

 
 
Marie Bouvier et le départ d’une ancienne secrétaire du Syndicat
FrancineDavidfev2015

Marie Bouvier nous apprend que c’est avec un profond chagrin qu’elle a récemment appris le décès de madame Francine David, survenu le mardi 9 mars dernier. Francine a été notre secrétaire remplaçante durant quelques années. Certains d’entre nous, qui l’avons côtoyé de plus près au Syndicat, ont pu apprécier au quotidien son professionnalisme, son sens de l’organisation, son déterminisme, sa rigueur. C’était un véritable rayon de soleil qui nous accueillait le matin quand nous arrivions au bureau! Son dévouement y était entier.