La bataille contre l’agrile du frêne est loin d’être gagnée selon Alain Paquette


Classé dans : Les membres en action | 0

À Montréal, plus de 13 000 arbres ont été abattus jusqu’à présent dans le cadre de la lutte contre l’agrile du frêne. Mais le pire est à venir puisque l’infestation n’a pas encore atteint son apogée. Un des enjeux majeurs est de savoir par quoi remplacer les frênes. Le chargé de cours de l’Institut des sciences de l’environnement Alain Paquette commente la situation à l’antenne de Radio-Canada.

Alain Paquette dévoile les résultats de la plus vaste étude réalisée à ce jour sur l’effet de la biodiversité sur le fonctionnement des forêts


Classé dans : Les membres en action | 0

Une équipe réunissant 84 chercheurs à travers le monde, dont Alain Paquette, chargé de cours à l’Institut des sciences de l’environnement et agent de recherche à la Chaire CRSNG/Hydro-Québec sur le contrôle de la croissance des arbres, a dévoilé les résultats de la plus vaste étude réalisée à ce jour sur l’effet de la biodiversité sur le fonctionnement des forêts. Publiés le 14 octobre dans Science, leurs résultats indiquent que la biodiversité a un effet positif sur la productivité forestière et, par conséquent, qu’un recul de la première accélérerait le déclin de la seconde à l’échelle planétaire. «Une perte de 10 % des espèces forestières se traduirait par une réduction de 2 à 3 % de productivité, ce qui représente des pertes financières estimées entre 13 et 23 milliards de dollars US annuellement.