Infolettre du Syndicat des professeures et professeurs enseignants de l'UQAM - 7 mars 2019 ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌
Header
 
8 mars : Une lutte de tous les jours

Officialisée par les Nations Unies en 1977, mais proposée dès 1910 lors de la conférence internationale des femmes socialistes par Clara Zetkin, enseignante, journaliste et femme politique allemande, la Journée Internationale des Femmes* trouve son origine dans les luttes des ouvrières et suffragettes du début du XXe siècle, pour de meilleures conditions de travail et le droit de vote.

Cette journée représente une occasion de faire un bilan sur la situation des femmes dans le monde.

Si la liste des inégalités, des injustices et des violations de droits des femmes qui persistent année après année est malheureusement interminable encore en 2019, force est de constater que cette journée est non seulement nécessaire, mais qu’elle représente un rappel douloureux que la lutte pour que les droits des femmes soient respectés 365 jours par année est loin d’être gagnée et nécessite plus que de belles intentions et un outrage qui s’essoufflent dès le 8 mars passé.

* Aussi appelée Journée internationale pour les droits des femmes, Journée internationale de lutte pour les droits des femmes et « Journée de la Femme » (dans sa version commerciale)
* Image : CSN
 
 
À mettre à votre agenda

7 au 28 mars 2019Consultation sur la pédagogie inclusive
8 mars 2019
Conférence sur l'invisibilisation des savoirs féminins
8 au 13 mars 2019 – Procédure annuelle de demande d'EQE dans Accent
12 mars 2019 – Assemblée générale
13 mars 2019 –
 Accueil des nouvelles personnes chargées de cours
13 mars 2019 –Manifestation en soutien au STTTU
14 mars 2019 – Conférence sur la gestion du stress
15 mars 2019 – Marches pour le climat 
10 avril 2019 –
 Formation sur les comités de liaison locaux (CLL)

* Surveillez nos babillards, notre infolettre et nos pages médias sociaux pour ne rien manquer
 
 
Syndicat des professeures et professeurs enseignants de l'UQAM
 
 
IMPORTANT : Procédure annuelle de demande d’EQE 2019 dans Accent



La procédure annuelle pour faire des demandes d’exigences de qualification pour l’enseignement (EQE) aura lieu du 8 au 13 mars 2019 sur la plateforme Accent.

En plus d’enregistrer votre demande d’EQE sur Accent, vous devez aussi fournir les pièces justificatives requises à votre unité d’embauche (département, école ou faculté) sous format papier ou électronique.

Vous trouverez un formulaire de présentation pour compléter votre dossier et des explications sur les demandes d’EQE sur le site du Syndicat en cliquant ici.

 
 
Assemblée générale du 12 mars 2019

Le Syndicat des professeures et professeurs enseignants de l'UQAM vous convie à une assemblée générale le mardi 12 mars 2019 à 13h au local D-R200 (Pavillon Anasthase-David) afin de pouvoir traiter les points qui n'ont pas pu l'être lors de notre assemblée du 5 mars dernier.

Plus spécifiquement, cette instance nous permettra de présenter le budget du Syndicat et de discuter de la forme des procès-verbaux des instances. Des dons de solidarité seront aussi proposés.

De plus, des propositions seront faites et des votes pris par rapport au changement de notre titre d'emploi, au nouvel acronyme du Syndicat et au mandat du Comité qui prépare la négociation de la convention collective.

Votre présence est donc très importante étant donné les choix que nous devons faire.

Il est à noter que le bilan des assemblées d'unité, le rapport des affaires universitaires et le plan de communication ne seront pas présentés comme ils l'ont déjà été.

Un lunch sera servi à partir de 12h30.

Il s'agit d'un rendez-vous à ne pas manquer!

Nous vous attendons nombreuses et nombreux!

Pour voir l’évènement Facebook de cette assemblée, cliquez ici.

 
 
Droit de vote des personnes chargées de cours aux comités des programmes du 1er cycle

Après 40 ans de lutte, les personnes chargées de cours de l’UQAM ont obtenu le droit de vote aux comités des programmes du 1er cycle. L’amendement du Règlement no5, entériné par Le Conseil d’administration de l’UQAM, ainsi que la modification de l’article 2.1.3 de la convention collective du- Syndicat des professeurs et professeures de l'Université du Québec à Montréal accordent un droit de vote aux personnes chargées de cours aux comités des programmes de 1er cycle

La nouvelle composition du comité de programme(s) de 1er cycle se lit dorénavant comme suit :

a) au moins trois et au plus huit professeures, professeurs parmi lesquels la directrice, le directeur, ou la, le responsable de programme;

b) une personne chargée de cours désignée par et parmi les personnes chargées de cours de l’unité concernée;

c) des étudiantes, étudiants provenant du ou des programmes, désignés par et parmi les étudiantes, étudiants du ou des programmes et dont le nombre doit être égal au total des membres de catégories a et b;

d) des personnes extérieures à l’Université dont le nombre doit être inférieur ou égal au quart du nombre des membres des catégories a, b et c, ces personnes siègent à titre de membres non votants. Le mandat des membres, à l’exception de celui de la directrice, du directeur, ou de la, du responsable de programme, est d’un an, renouvelable.

La nouvelle composition prévoit une parité entre des enseignants (des professeurs plus une personne chargée de cours) et des étudiants. Conséquemment, une mesure corrective telle que l’ajout d’un (e) étudiant (e) doit être effectuée afin d’assurer la parité.  La nouvelle composition retire le droit de vote aux personnes extérieures à l’Université.

Les consignes données par le vice-rectorat à la vie académique imposent la mise en place de la nouvelle composition des comités de programmes au plus tard le 1er juin 2019 et ils confèrent cette responsabilité aux Conseils académiques :

La composition spécifique de chacun des comités de programmes de premier cycle doit donc être revue à la lumière de ces changements. Elle doit être approuvée au plus tard le 1er juin 2019. Cette composition demeurera en vigueur tant que le comité n’apportera pas de nouvelle modification.

Comme le prévoit l’article 12.1.2 du Règlement no 3 des procédures de désignation, chaque conseil académique recommande à la doyenne, au doyen, pour son approbation, le nombre et la provenance des professeures, professeurs siégeant à chacun des comités de programmes.

La composition de chaque comité de programme(s) de premier cycle fera l’objet d’un avis au conseil académique. Procédant de la sorte, toute la communauté sera informée de façon précise de la composition de chacun desdits comités et il sera possible de s’y référer par la suite.

Pour plus d’information, contactez Yvette Podkhlebnik, vice -présidente aux affaires universitaires au 3180 ou par courriel podkhlebnik.yvette@uqam.ca

 
 
Invitations diverses
 
 
INVITATION : Conférence du 8 mars sur l’invisibilisation des savoirs féminins

MISE À JOUR : Pour les personnes qui n’ont pas pu s’inscrire, il est à noter que la conférence sera filmée et diffusée par la suite sur nos plateformes (site web et médias sociaux).

Dans le cadre de la Journée internationale de lutte pour les droits des femmes, le Syndicat des professeures et professeurs enseignants de l'UQAM présente :

" Perspectives féministes sur l'invisibilisation des savoirs et savoir-faire et la diffusion des connaissances "

Une conférence d'Allison Harvey, bibliothécaire responsable au Centre de documentation sur l'éducation des adultes et la condition féminine qui aura lieu le 8 mars 2019, de 12h15 à 13h30, au lieu social du Syndicat (local A-R540).

Le Centre de documentation sur l’éducation des adultes et la condition féminine à Montréal, ou CDÉACF, a entamé une réflexion par rapport aux mécanismes d’invisibilisation des savoirs qui traverse le processus de développement des collections et de diffusion des connaissances et cette conférence fera état des avancées de cette réflexion.

Depuis sa fondation en 1983, le CDÉACF travaille à collecter, conserver et diffuser les savoirs et savoir-faire francophones des milieux de l’alphabétisation, de l’éducation des adultes et de la condition des femmes au Québec. En plus de sa mission comme prestataire de formation, le CDÉACF propose des ressources documentaires spécialisées s’adressant aux formatrices et formateurs de l’éducation des adultes et de l’alphabétisation et collecte la mémoire du milieu communautaire du Québec.

Aujourd’hui, le CDÉACF possède une collection d’un peu plus de 30 000 titres, dont plus de 10 000 documents disponibles en ligne et offre des services de consultation, de prêt, de référence et de veille informationnelle.

Pour voir la page Facebook de l’évènement, cliquez ici.

 
 
INVITATION : Accueil des nouvelles personnes chargées de cours

Que vous veniez de rejoindre les rangs des personnes chargées de cours depuis quelques mois ou quelques années, venez rencontrer votre Comité mobilisation-intégration pour poser vos questions et voir ce que votre syndicat peut faire pour vous!

Une séance d'accueil et d’information s’adressant particulièrement aux nouvelles personnes chargées de cours se donnera le mardi 13 mars  à 12h30, au lieu social du Syndicat, local A-R540 (pavillon Hubert-Aquin).

La formation comprend un survol des thématiques suivantes:

• le Syndicat des chargées et chargés de cours

• les projets d’intégration

• la convention collective

• les programmes de perfectionnement

• les exigences de qualification pour l’enseignement (EQE)

• le régime de retraite.

Un lunch sera servi.

Vous devez confirmer votre présence au plus tard le 11 mars à Laurence Castonguay-Emery en envoyant un courriel à l'adresse suivante:  castonguay_emery.laurence@uqam.ca

Vous verrez qu’il est tout à votre avantage de vous impliquer et de vous intéresser à votre Syndicat le plus tôt possible dans votre carrière!

 
 
RAPPEL D'INVITATION : Consultation sur la pédagogie inclusive

Le Comité-conseil permanent sur l’éducation inclusive organise des consultations de la communauté uqamienne.

Cette démarche s’inscrit dans le contexte d’élaboration d’une politique de la pédagogie inclusive pour répondre aux besoins des étudiantes et des étudiants en situation de handicap. La nouvelle politique pourrait avoir un impact important sur les conditions de travail des enseignant-e-s.

Vous êtes invité-e-s à une rencontre avec les membres du comité afin de leur poser des questions qui vous préoccupent et de leur faire vos suggestions.

Les dates réservées correspondant à votre Faculté d’attache.

7 mars 12h à 14h – Faculté des Sciences et la Faculté des arts

12 mars 12h à 14h – Faculté de l’Éducation

18 mars 12h à 14h – Faculté des Sciences humaines

26 mars 12h à 14h – L’ESG et Sciences politiques et droit

28 mars 12h à 14h – Communication

Toutefois, si vous ne pouvez pas vous présenter à la date indiquée pour votre faculté, joignez-vous à nous à une autre date indiquée ci-haut.

Pour participer à une rencontre, veuillez vous inscrire au plus tard 5 jours ouvrables avant la date de l’activité à sccuq@uqam.ca ou par téléphone au 514 987-3000 poste 3720.

Venez avec un lunch et les boissons seront servies

Pour plus de détails contactez Yvette Podkhlebnik, vice -président aux affaires universitaires au 3180 pour par courriel podkhlebnik.yvette@uqam.va

Lieu des rencontres : Local social du syndicat AR-540

 
 
INVITATION : Manifestations pour le climat

Dans le cadre de la Journée mondiale de grève pour le climat du 15 mars 2019, à laquelle des organisations de plus de 40 pays sur la Planète participent, de nombreux évènements sont organisés à Montréal et ailleurs pour souligner l’importance d’assurer notre avenir en faisant face à l’actuelle crise climatique.

La marche étant organisée à Montréal part de la statue de George-Étienne Cartier au parc du Mont-Royal à 13h.

Un départ de groupe est organisé depuis les bureaux du Syndicat des professeures et professeurs de l’UQAM au local A-R540 à midi. Nous aurons des pancartes à distribuer aux personnes qui décideront de participer. Vous pouvez accéder à la page de notre évènement en cliquant ici.

Pour en savoir plus sur les évènements organisés, cliquez sur les liens suivants afin d’accéder aux pages Facebook des différentes activités :

 
 
Manifestation en soutien aux tuteurs et tutrices de la TÉLUQ

Les membres du Syndicat des tutrices et tuteurs de la Télé-université, qui sont en grève générale illimitée depuis le 28 janvier 2019, manifesteront devant les bureaux montréalais de l’Université TÉLUQ le mercredi 13 mars à 13 heures.

La FNEEQ invite tous ses membres à venir les appuyer.

L’Université TÉLUQ est située au 5800 rue St-Denis à Montréal (métro Rosemont). Un repas sera servi sur place.

 
 
INVITATION : Formation pour les membres des comités de liaison locaux



Une formation s’adressant aux représentants des chargées et chargés de cours siégeant aux comités de liaison locaux sera donnée le 10 avril, à 12 h 30, au lieu social du Syndicat, local A-R542 (Pavillon Hubert-Aquin).

Cette formation a pour but de vous outiller sur votre rôle de représentation au CLL de votre unité.

Un lunch sera servi.

Vous devez confirmer votre présence avant le 5 avril à castonguay_emery.laurence@uqam.ca


 
 
Monde social et de l'éducation
 
 
Rémunération des stages

Mandats de grève d’associations étudiantes

Pour en savoir plus sur les assemblées générales de grève et les décisions adoptées durant celles-ci, cliquez ici.


Menace voilée de l’annulation des stages à l’UQAM – Lettre d’opinion

Le vendredi 22 février 2019 vers 10 h 15, tous les étudiants et étudiantes de l’UQAM ont reçu…

 
 
Dévoilement de la charte provisoire de la version canadienne du programme Athena SWAN

À l’occasion de la Journée internationale des femmes et des filles de science, le 11 février, la ministre fédérale des Sciences et des Sports, Kirsty Duncan, a dévoilé la charte provisoire de la version canadienne du programme Athena SWAN. D’autres séances de consultation, qui se poursuivront en février et en mars, permettront de sonder « les groupes sous-représentés et les établissements d’enseignement » du pays.

« Le gouvernement entend finaliser la charte au printemps, affirme Valérie Levert-Gagnon, agente des relations avec les médias et des affaires publiques du Conseil de recherches en sciences naturelles et en génie (CRSNG). Nous prévoyons lancer le programme à l’été 2019. Le processus de sélection des établissements qui participeront à la version pilote n’est pas encore définitif. »

À l’origine, la charte du programme Athena SWAN et le processus d’attribution des mentions connexes ont été lancés auprès des universités du Royaume-Uni en 2005 pour favoriser l’avancement professionnel des femmes en sciences, en technologie, en génie et en mathématiques (STGM). Depuis, l’Irlande et l’Australie ont adopté leur propre version du programme, qui est aussi à l’essai aux États-Unis. La version canadienne du programme prévoira une participation volontaire des établissements. Sa portée élargie englobe aussi les quatre groupes désignés dans la Loi sur l’équité en matière d’emploi (femmes, personnes handicapées, Autochtones et minorités visibles) et la communauté LGBTQ. Le programme visera également toutes les disciplines (pas seulement les STGM), ainsi que les collèges et les universités.

Pour lire le reste de l’article sur Affaires universitaires, cliquez ici.

 
 
Monde syndical
 
 
Donalda Charron, un modèle pour l’UQO

Donalda Charron qui travaillait comme contremaitresse à la compagnie E. B. Eddy spécialisée dans la fabrication des allumettes a été la première présidente de syndicat au Québec. Même si le site Web Réseau du patrimoine de Gatineau et de l’Outaouais* indique que « Le nom de Donalda Charron figure sur la liste de noms disponibles pour de futures désignations toponymiques municipales », depuis plusieurs années, il n’y a toujours rien à son nom à Gatineau. Cette femme a soutenu deux grèves et après la deuxième, monsieur Eddy qui l’avait congédiée a refusé de la rembaucher.

Pourtant, cet homme, un des pires employeurs qui verrouillaient les portes avec les employés et employées à l’intérieur de l’édifice quand un feu se déclarait, a une rue à son nom à Gatineau.

Pour lire le reste du texte des membres du Comité de la condition féminine du SCCC-UQO, cliquez ici.

* Réseau du patrimoine de Gatineau et de l’Outaouais (année inconnue). Des femmes hors de l’ordinaire, repéré à http://reseaupatrimoine.ca/cyberexpositions/regard-sur-des-familles-dici/des-femmes-hors-de-lordinaire/charron/donalda-charron/.
 
 
Les meilleurs pays où travailler quand on est une femme

L'inégalité entre les sexes persiste dans le monde du travail et cette situation est plus ou moins déséquilibrée selon les pays. Où fait-il bon être une femme au travail dans les pays de l'OCDE ? Voici la question que tente de répondre l'étude Women in Work 2019 du cabinet PwC.

Pour son analyse, PwC a passé au crible plusieurs facteurs tels que l'écart moyen entre les rémunérations des femmes et des hommes, l'accès et la sécurité de l'emploi. Sans surprise, les pays nordiques sont fortement représentés dans le Top 10, avec l'Islande et la Suède en tête. L'Hexagone pointe au 22ème rang avec un score de 61,4, affichant un écart salarial de 14,8 %.

Pour visionner l’infographie sur le sujet, cliquez ici.

 
 
La CSN accueille le Musée de la Gaspésie

Le Conseil central de la Gaspésie et des Îles-de-la-Madeleine (CCGIM) est fier d’annoncer la syndicalisation des employé-es du Musée de la Gaspésie. Le nouveau syndicat sera affilié à la Fédération nationale des communications. Depuis plusieurs semaines, la CSN travaille avec les salarié-es du Musée pour obtenir leur accréditation. De nombreux enjeux de relations de travail ont stimulé leur désir de syndicalisation.

Pour lire le reste de l’article sur le site de la CSN, cliquez ici.

 
 
Babillard des membres
 
 
Le Grand-Guignol, le théâtre de l’horreur et de la comédie – Entrevue avec Alexandre Cadieux

Amputations, assassinats, égorgements… Ces actes ont lieu à Paris de 1897 à 1963, sur la scène du Théâtre du Grand-Guignol. Tout l’art de la troupe qui y présentait des spectacles a consisté à faire côtoyer sur une même scène l’horreur et la comédie.

Alexandre Cadieux, chargé de cours à l’École supérieure de théâtre de l’UQAM, raconte comment ces artisans ont réussi à faire rire et à horrifier le public parisien de l’époque dans une entrevue sur les ondes de Radio-Canada que vous pouvez écouter en cliquant ici.

 
 
LIVRE : Saisir sa chance – Quand le sport rencontre l’entrepreneuriat – Une collaboration de Benoît Chalifoux
mo_9782896440061


Tout entrepreneur doit se chercher des modèles de réussite. Pour pallier le manque d'outils en français, Hassoun Camara, ex-joueur vedette de l'Impact de Montréal, et Benoit Chalifoux, chargé de cours en administration à l’École des sciences de la gestion de l’UQAM, ont écrit un livre où sont juxtaposées les qualités d'un grand sportif - l'audace, la passion, la discipline, l'humilité - et des principes concrets enseignés en sciences de la gestion.

Chaque chapitre propose un double récit : une étape du parcours du footballeur suivie d'une analyse des habiletés qu'on y observe et qui sont transposables en entrepreneuriat.

Pour lire l’article du Journal de Montréal sur le sujet, cliquez ici.

Pour vous procurer l’ouvrage, cliquez ici.

 
 
Ados et culture québécoise : connectés mais pas très attachés – Analyse de Martin Têtu

Les jeunes sont plus connectés que jamais. Les Netflix, Spotify, YouTube et autres plateformes de ce monde leur donnent accès à la production artistique de la planète. Mais cette ouverture sur le monde mine-t-elle l’attachement à la culture d’ici?

Martin Têtu, chargé de cours et doctorant au Département de sociologie de l’UQAM a offert son analyse au journal Le Soleil pour un article que vous pouvez lire en cliquant ici.

 
 
Nouvelle majeure en interprétation français – LSQ – Traduction d’Alice Dulude

À compter de l'automne 2019, la Faculté des sciences humaines offrira une nouvelle majeure en interprétation français – langue des signes québécoise (LSQ). Ce programme remplace le certificat en interprétation visuelle, qui existait depuis 1990.

Pour lire l’article d’Actualités UQAM sur le sujet et en visionner la traduction en LSQ d’Alice Dulude, chargée de cours au Département de linguistique, cliquez ici.

 
 
Transport en commun : Commentaires et analyses de Pierre Barrieau

Pierre Barrieau, chargé de cours au Département d’études urbaines et touristiques de l’UQAM, a commenté plusieurs enjeux portant sur le transport en commun pour le Journal Métro.

Vous pouvez lire les articles en cliquant sur les liens suivants :

Le REM désengorgera-t-il la ligne orange du métro?

Transparence: la STM emboîtera le pas à Toronto d’ici 2021

Financement du transport en commun: Québec tentera d’alléger le fardeau sur les villes