Infolettre du SCCUQ – 16 octobre 2014 ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏ ͏
Header
 
À l'agenda

L’infolettre du SCCUQ est publiée tous les jeudis. Vous y retrouverez des nouvelles du Syndicat, de ses membres ainsi que des milieux syndical, social et de l’éducation.

17 octobre : Nuit des sans-abri

17 octobre : Journée mondiale du refus de la misère

19 au 25 octobre : Semaine nationale de visibilité de l’action communautaire autonome

21 octobre : Assemblée publique : ne nous laissons pas « austériser »!

29 octobre : Spectacle pour le 40e anniversaire du Centre Saint-Pierre

31 octobre : Manifestation : l’austérité est une histoire d’horreur

2 novembre : Élections scolaires

9 novembre : Rassemblement pour la sauvegarde de la politique familiale

 
 
SCCUQ
 
 
Le comité de préparation à la négociation de la convention collective se met en marche

Les membres du SCCUQ ont élu Yvette Podkhlebnik à la vice-présidence aux affaires universitaires en assemblée générale le mercredi 15 octobre et ils ont formé le Comité qui prépare la négociation de la convention collective. Il est composé de Raymond Bréard (École des sciences de la gestion), Francisco Goire (Faculté de communication), Pierre Trudel (Faculté de science politique et de droit), Jonathan Hope (Faculté des arts), Germain Denoncourt (Faculté des sciences), Louise Crépeau (Faculté des sciences de l’éducation) et Jean Régnier (Faculté des sciences humaines). Jacques Gélinas siégera désormais à la Sous-commission des ressources, Lise Gascon a été élue au Comité des programmes de formation à l’enseignement, Amel Aloui sera substitut au Comité de vérification du double emploi et Raphaël Crevier a été élu au poste de secrétaire d’élections. Les membres présents ont également adopté la proposition de révision budgétaire pour 2014 et les modifications à la politique électorale du SCCUQ.

 
 
SEUQAM : entente de principe avec l’UQAM
SEUQAM

Une entente de principe est survenue jeudi à la table de négociation entre l’UQAM et le Syndicat des employées et employés de l’UQAM. Le SEUQAM prévoit convoquer une assemblée générale au début novembre au cours de laquelle les détails de l’entente seront présentés aux membres pour qu’ils puissent se prononcer. Cela signifie également que le Syndicat n’exercera pas de moyens de pression d’ici là.

 
 
Babillard des membres
 
 
Excursion avec Pierre Bédard : Géologue d'un jour - Être ou ne pas être un volcan?

Pierre Bédard, géologue chargé de cours au Département des sciences de la Terre et de l'atmosphère de l'UQAM anime une excursion sur le Mont-Royal le dimanche 19 octobre. Par quels processus géologiques s'est formé le Mont-Royal? Cette «ascension» de la montagne comprend de nombreux arrêts qui vous permettront d'observer les grands types de roches, incluant gabbros, calcaire et marbre, ainsi que les structures géologiques qui racontent les événements qui ont affectés ces roches. La randonnée permettra également d'observer les phénomènes géologiques plus récents qui ont façonné le relief actuel de la montagne. Réservation requise.

 
 
Des formations continues offertes par Nathalie Jomphe et Michel Grenier

Les personnes chargées de cours Nathalie Jomphe, du Département d'organisation et ressources humaines, et Michel Grenier, du Département de management et technologie, contribuent à la formation continue du Centre de perfectionnement de l’ESG par la dispensation de formations en Marketing/vente et service à la clientèle : gestion des clientèles difficiles, dans le cas de Nathalie le 17 octobre, et Compétences professionnelles et relationnelles : présentation convaincante pour dossier stratégique dans le cas de Michel le 16 octobre.

 
 
Monde syndical
 
 
Manifestation du 31 octobre : l’austérité est une histoire d’horreur !
Massacre

La FNEEQ invite ses membres à la manifestation du 31 octobre contre le massacre à la libérale. Le rassemblement pour le départ de la manifestation se fera au coin des rues McGill College et Sherbrooke à 11 h sous la bannière de la FNEEQ. Des factures d’électricité encore plus salées, des programmes pour les enfants de milieux défavorisés amputés, des budgets dans les écoles qui passent au tordeur, des coupes à l’aide sociale, des difficultés financières et des suppressions d’activités dans les organismes communautaires, des compressions en environnement, dans la protection de la faune, en culture, en santé, en éducation… L’histoire de l’austérité est une histoire d’horreur!

Notez que l’itinéraire de la manifestation du 31 octobre ne sera pas remis aux policiers et qu’il y aura un service de sécurité assuré par le Conseil central de Montréal.

La manifestation se tiendra le jour de l’Halloween, vous êtes donc toutes et tous invités à vous déguiser.

Pour plus d’informations.
La référence Facebook.

Lire la suite
 
 
Compressions libérales : l’enseignement supérieur écope à nouveau

La Confédération des syndicats nationaux (CSN) dénonce avec force les compressions additionnelles imposées aux universités, telles que révélées mercredi dans La Presse. Le réseau universitaire québécois, actuellement sous-financé, se voit imposer des restrictions budgétaires additionnelles et récurrentes par l'administration libérale.

Lire la suite.

CSQ : Des attaques d'une ampleur jamais vue contre le réseau universitaire.

 
 
Des précaires de l'enseignement supérieur en lutte

L'éducation est en crise. La situation du personnel contractuel, à tous les ordres d'enseignement, est l'un des principaux symptômes de cette crise. Cette situation reflète une tendance marquante de l'emploi depuis une quarantaine d'années, à savoir la croissance de l'atypie et bien souvent, de la précarité. Du côté de l'enseignement, la croissance de la contractualisation et du temps partiel témoigne du détournement des fonds en principe dédiés à l'enseignement, ainsi que de la managérialisation et de la mise en concurrence des établissements.

Lire la chronique du Comité école et société de la FNEEQ.

 
 
L’austérité fossoyeur de l’aide aux emplois

«Les récentes annonces de réduire, voire d’éliminer les programmes d’intégration au marché du travail des personnes parmi les plus démunies sont une aberration et démontrent les véritables intentions du gouvernement Couillard sur le démantèlement du modèle social québécois, a dénoncé le président de la Confédération des syndicats nationaux (CSN), Jacques Létourneau. On comprend très bien pourquoi les libéraux ratent la cible qu’ils se sont fixée en regard de la création d’emplois, car leur austérité est un fossoyeur de l’aide aux emplois.» Plutôt que d’atteindre l’objectif de créer 35 000 emplois cette année, le gouvernement Couillard constate que le Québec en perdra plus de 21 000 en 2014.

Lire la suite.

 
 
Abolition des agences régionales : une perte d’expertise régionale et un impact direct sur les soins
Abolition

Le personnel des agences régionales de santé et de services sociaux affilié-es à la CSN a dénoncé vendredi en conférence de presse les répercussions importantes sur les soins et les services rendus à la population qu'entraînera le projet de loi 10 du ministre Gaétan Barrette. Une perte d'expertise régionale et une concentration majeure des ressources autour des centres hospitaliers sont à prévoir.

Lire la suite.

«200 paires de bras de moins, ça veut dire moins de services», à Laval.

Marche citoyenne de mobilisation contre les suppressions de postes en Abitibi.

 
 
Élections scolaires : la CSN dénonce le boycott antidémocratique de la CAQ

La Confédération des syndicats nationaux (CSN) dénonce avec vigueur le boycott des élections scolaires par la Coalition Avenir Québec lors du scrutin qui se tiendra le 2 novembre prochain. «Pour des raisons hautement électoralistes, la CAQ tente un coup de force en s'attaquant aux commissions scolaires dont elle réclame l'abolition depuis longtemps, a fait valoir le président de la CSN, Jacques Létourneau. Ces déclarations, qui s'apparentent à un appel à la population à ne pas aller voter, sont malvenues et antidémocratiques. Nous invitons au contraire les électeurs et les électrices à se prévaloir de leur droit de vote le 2 novembre.»

Lire la suite.

CSQ : si l’éducation vous intéresse.

Pour en savoir plus sur les élections scolaires.

 
 
Les responsables en services de garde familiale ont droit à l'équité salariale avec effet rétroactif

La Commission de l'équité salariale (CES) conclut que les responsables en services de garde éducatifs en milieu familial (RSG) devaient être incluses dans l'exercice de l'équité salariale des centres de la petite enfance afin de bénéficier de rajustements salariaux applicables au 5 mai 2007. Dans deux décisions rendues le 30 septembre, la CES ordonne à deux centres de la petite enfance de refaire leur exercice d'équité salariale en incluant les RSG. Pour la Confédération des syndicats nationaux, le gouvernement doit prendre acte et permettre à toutes les RSG d'obtenir rétroactivement la reconnaissance de la valeur de leur travail depuis le 21 novembre 2001.

Lire la suite.

 
 
Assurance-emploi : bonifier le régime plutôt que de diminuer le taux de cotisation

La Fédération des travailleurs et travailleuses du Québec (FTQ) ne peut qu’applaudir à l’analyse du directeur parlementaire du budget (DPB) qui conclut, entre autres, que le programme de crédit d’impôt aux entreprises payant moins de 15 000 $ en cotisation est un échec lamentable. «Il faut au minimum maintenir le taux de cotisation à son niveau actuel. Comme le mentionne le DPB, cela aurait au moins comme mérite d’engranger des surplus qui pourraient être utilisés à bonifier le régime en haussant les prestations ou encore en permettant à un plus grand nombre de chômeurs de se qualifier», a déclaré le secrétaire général de la FTQ, Serge Cadieux.

Lire la suite.

 
 
FTQ : Le gel des effectifs est un élément de plus dans le projet caché de réingénierie de l’État

À l’occasion du dépôt du projet de loi 15 sur le contrôle des effectifs dans le secteur public, la Fédération des travailleurs et travailleuses du Québec (FTQ) dénonce le projet de réingénierie de l’État dans lequel se sont lancés les libéraux de Philippe Couillard. Comme en 1986 avec Robert Bourassa et en 2004 avec Jean Charest, le Parti libéral du Québec à peine élu lance une vaste opération de restructuration de l’État dans le but d’en réduire la taille et les services.

Lire la suite.

 
 
Régimes de retraite : grand rassemblement et manifestation de la Coalition syndicale

Plus d'un millier de représentants de la Coalition syndicale pour la libre négociation se sont réunis au Palais des congrès de Montréal, jeudi matin, pour adopter un plan de mobilisation. Ce plan confirme la tenue d'un «Grand Dérangement» de 24 heures au cours des prochaines semaines, ainsi que de plusieurs manifestations. Dès la levée de l'assemblée, les participants se sont dirigés devant l'hôtel Le Reine Élizabeth, sur René-Lévesque, pour manifester de 11 h 45 à 13 h. À l'intérieur se tenait le Grand Forum pour de nouveaux partenariats auquel participaient plusieurs représentants du gouvernement Couillard et élus municipaux.

Lire la suite.

Loi 3: les syndicats promettent un grand dérangement.

 
 
Notre planète n'est pas à vendre
Planete

À l'invitation de la Fondation David Suzuki, plusieurs milliers de personnes se sont réunies au parc Maisonneuve, à Montréal, dimanche, afin de lancer un message clair aux gouvernements québécois et canadien : nos ressources naturelles et notre planète ne sont pas à vendre! Animé brillamment par Emmanuel Bilodeau et Édith Cochrane, l'événement intitulé Le Grand rassemblement des générations a réuni plusieurs artistes, notamment Paul Piché, Lisa Leblanc, Dominic Champagne et Mes Aïeux.

L’événement en photos.

 
 
France : la modernité ne passe pas par le clientélisme et l’inégalité de traitement
Macron

Les intentions affichées par le ministre français de l’Économie, de l’Industrie et du Numérique, Emmanuel Macron, sur la question des ouvertures dominicales et des «heures en soirée» semblent en décalage total avec les attentes de l’ensemble du monde salarial. Pour la CFDT, le projet annoncé est loin de moderniser l’économie. Il risque de renforcer le clientélisme politique, de pénaliser les salariés des petites entreprises et d’introduire et de renforcer des inégalités territoriales.

Lire la suite.

 
 
Monde social et de l'éducation
 
 
Bernard Adamus et Denis Coderre à la Nuit des sans-abri
25eNuit

Une marche dans le centre-ville, une soirée de prestations artistiques, une vigile nocturne sur une rue passante, la présence de nombreux citoyens et élus… Voilà ce qu’on retrouvera pour la 25e édition de la Nuit des sans-abri. Ce nécessaire rendez-vous annuel de la solidarité avec les personnes itinérantes se tiendra ce vendredi 17 octobre dans 37 villes. À Montréal, la Nuit débutera à 18h45 avec une marche lancée du Square Phillips vers la rue Ste-Catherine sur des enjeux interpellant tant les paliers municipal, provincial que fédéral. La partie spectacle et la vigile nocturne de solidarité se tiendront, pour leur part à partir de 20h sur la rue St-Denis, juste au nord de Sainte-Catherine, et ce, jusqu’à 6h le lendemain matin.

Lire la suite
 
 
Assemblée publique : ne nous laissons pas « austériser »! Organisons-nous!
austerite

Une assemblée publique se tiendra le mardi 21 octobre à 19h au café l’Artère, 7000, avenue du Parc, sous le thème Ne nous laissons pas «austériser»! Organisons-nous! avec des intervenants et intervenantes provenant de la base dans les milieux de la santé, de l’éducation, des précaires, des sans-emploi, des postes et des retraités. Cette assemblée, coorganisée par Offensive syndicale et le Comité d'action solidaire contre l'austérité, a pour objectif d'amorcer une réflexion sur les meilleures façons de s'organiser pour combattre les politiques d'austérité mises en place par les différents paliers de gouvernement et de contribuer à construire une opposition unie face à cet agenda capitaliste. Vous pouvez consulter la page Facebook de l’événement.

 
 
Québec impose de nouvelles coupes aux universités

Une deuxième vague de compressions frappera les universités cette année, a appris La Presse. Le ministre de l'Éducation, Yves Bolduc, a informé les recteurs que des coupes s'ajouteront à celles, déjà imposées, de 172 millions. Du jamais vu en fait de restrictions budgétaires, estime le milieu universitaire.

Lire la suite.

 
 
Financement des universités : Université Laval appelle encore le privé à la rescousse

L'Université Laval appelle de nouveau le privé à la rescousse. Pour assurer un financement viable de l'enseignement supérieur au Québec, les entreprises devraient être mises à contribution, peut-on lire dans un mémoire déposé à la Commission d'examen sur la fiscalité québécoise, rédigé par l'Université Laval et l'association qui représente ses étudiants de premier cycle, la CADEUL. Concrètement, l'établissement propose que le Fonds des services de santé actuel, auquel contribuent déjà les entreprises, soit bonifié afin qu'il serve également à financer l'éducation postsecondaire.

Lire la suite du texte du Soleil.

 
 
Les chargées et chargés de cours de l’Université de Sherbrooke envisagent la grève
SCCUS

La situation risque de s’envenimer à l’Université de Sherbrooke. Les chargées et chargés de cours s’impatientent, car les négociations entourant le renouvellement de leur convention collective tardent à aboutir. Ils ont déjà commencé à recourir à de l’affichage afin de faire connaître leurs revendications, mais ils n’excluent pas de durcir le ton et, à terme, de déclencher une grève.

Lire la suite du texte du Devoir.

 
 
Accessibilité aux études : au-delà des chiffres de l’OCDE

L’accessibilité aux études postsecondaires serait mieux assurée dans des pays qui proposent une aide financière bien développée (Australie, Canada, États-Unis) que des droits de scolarité peu élevés (France, Belgique, Espagne). Mais un rapport de l’Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE), publié au début septembre, estime toutefois que le meilleur modèle est celui des pays où les droits de scolarité sont peu élevés, voire nuls, et qui offrent quand même une aide financière généreuse (Danemark, Finlande, Islande). Cependant, il faut aller au-delà des chiffres, selon Christian Maroy, titulaire de la Chaire de recherche du Canada en politiques éducatives.

Lire la suite du texte du Devoir.

 
 
L'Université du Québec s'oppose à un gel des effectifs

L'Université du Québec (UQ) et ses établissements demandent à ne pas être assujettis au projet de loi 15 qui impose un gel des effectifs jusqu'à la fin mars 2016. «Le projet de loi compromet la mission universitaire, compromet la création de nouveaux programmes, compromet le développement de la recherche», a soutenu la présidente de l'UQ, Sylvie Beauchamp, en entrevue à La Presse vendredi.

Lire la suite.

 
 
Plutôt que de coupes, la culture scientifique a besoin d’un plan d’urgence

Les compressions budgétaires mettent en difficulté les organismes de culture scientifique comme l’Acfas, Science pour tous, l’Agence Science-Presse ou le Cœur des sciences, qui voient leurs subventions de fonctionnement diminuer ou leurs demandes de soutien pour des projets de courte durée tarder depuis des mois. Au moment même où tout indique que les besoins sont criants! S’il y a un domaine où l’action gouvernementale n’est absolument pas à la hauteur ni des enjeux ni des demandes de la population, c’est bien celui de la culture scientifique.

Lire la suite sur le blogue de L’actualité.

 
 
Plus de syndicats, plus d’égalité

La tendance générale est aux inégalités. Le 10 % s’enrichit plus vite que le 90 %, le 1% plus vite que le 99 %. Il ne s’agit pourtant pas d’une dynamique irréversible. Et si, pour changer de cap, un élément de réponse venait des grands mal-aimés du débat public québécois : les syndicats. Qu’est-ce qu’un tour d’horizon de la situation prévalant dans les pays développés nous apprend à ce sujet? Quelque chose de bien simple en fait: plus le taux de syndicalisation est fort dans un pays, plus ce pays risque de connaître une meilleure distribution des revenus.

Lire la suite sur le blogue de l’IRIS.

 
 
Un manuel pour en finir avec les idées fausses sur la pauvreté
Pauvrete

Tous les 17 octobre, nous commémorons la Journée mondiale du refus de la misère. Cette journée rassemble des gens pour célébrer le courage de celles et ceux qui vivent la misère et pour refuser que leurs droits et leur dignité soient niés. Grâce au travail de nombreux membres et partenaires, le mouvement ATD Quart Monde lance cette année un livret de 12 pages qui donne des outils pour combattre les idées fausses avec des chiffres et des arguments tirés de l'expérience des personnes qui les subissent.

 
 
Tâches domestiques : encore loin d'un partage équitable

Malgré d’importantes avancées depuis une quarantaine d’années, la question de l’égalité entre les femmes et les hommes demeure préoccupante au Québec. Sur le plan du partage des tâches domestiques, on ne s’attend plus à ce que les femmes s’occupent de l’ensemble du travail à accomplir, et ce, même si les publicités d’essuie-tout nous présentent encore majoritairement des mères qui nettoient les dégâts de leurs enfants. Chaque année, au moins une étude est publiée pour nous informer de l’évolution de la répartition des tâches ménagères ici ou ailleurs. Où se situe le Québec par rapport aux autres provinces canadiennes et aux autres pays?

Lire la note socio-économique de l’IRIS.

 
 
Notre politique familiale, pièce maîtresse de notre avenir
PolitiqueFamiliale

Depuis plusieurs semaines, des rumeurs inquiétantes planent sur l’avenir de la politique familiale québécoise et ses composantes, notamment les CPE et les services de garde en milieu familial. En lien avec sa mission, l’Association québécoise des CPE (AQCPE) a pris l’initiative de rallier une coalition de partenaires et d’acteurs de la société civile autour d’un vaste Mouvement pour la sauvegarde de la politique familiale québécoise, qui culminera par un grand rassemblement le 9 novembre à Montréal.

Lire la suite.

 
 
La formation continue à l’université : une structure avantageuse, mais des éléments nuisibles

Avec son offre de certificats au premier cycle, la formation continue dans les universités se distingue au Québec par rapport au reste du Canada et à d’autres pays dans le monde. Toutefois, le Québec a ses enjeux, notamment dans le domaine de la reconnaissance des acquis, de l’accessibilité et des technologies.

Lire la suite du texte du Devoir.

 
 
Montréal sera l'hôte du principal rassemblement international de la société civile sur l'éducation et la formation des adultes
waam

La IXe assemblée générale du Conseil international d’éducation des adultes se tiendra à Montréal du 11 au 14 juin 2015. Il s’agit du principal événement de la société civile qui rassemble des personnes du monde entier concernées par l’éducation et la formation des jeunes et des adultes, tous les quatre ans. Pour le président du Conseil, M. Alan Tuckett, «l’Assemblée mondiale célèbre l’importance de l’éducation des adultes dans la construction de sociétés justes et équitables». L’Assemblée dispose d’un site Web où l’information est disponible en trois langues.

Lire la suite.

ICÉA : Agir collectivement pour développer les capacités d’action de toute la population au Québec.

 
 
Action communautaire autonome : une semaine de visibilité plus que nécessaire
ACA

La Semaine nationale de visibilité de l’action communautaire autonome (SNV-ACA), qui se tiendra du 19 au 25 octobre, est plus nécessaire que jamais, alors que l’austérité gouvernementale frappe à nos portes. Il est important de mettre de l’avant le travail et les pratiques des 4000 organismes d’action communautaire autonome (ACA) qui sont à l’avant-garde du développement social et communautaire au Québec.

L’appui de la Table des regroupements provinciaux d’organismes communautaires et bénévoles et du Regroupement intersectoriel des organismes communautaires de Montréal.

 
 
Soirée de financement pour le Centre québécois du droit de l’environnement
Cacouna

Le Centre québécois du droit de l’environnement (CQDE) organise une soirée au Club Soda le 20 octobre avec plusieurs artistes. La soirée vise à financer les activités de ce groupe très actif dans la défense juridique de dossiers majeurs en environnement. Il a permis, entre autres, le 23 septembre, l’arrêt des travaux de forage de Transcanada entrepris à Cacouna, dans l’habitat des bélugas du Saint-Laurent. L’entrée est gratuite, mais on demande une contribution volontaire et il faut réserver sa place.

Pour tous les détails.

 
 
La Ligue des droits et libertés et des écologistes appellent à appuyer Ristigouche
Ristigouche

La Ligue des droits et libertés (LDL) et le Réseau québécois des groupes écologistes (RQGE) invitent la population à poser un geste de solidarité avec Ristigouche Sud-Est, municipalité poursuivie par la pétrolière Gastem pour 1,5 million $ pour avoir voulu protéger les sources d’eau potable de sa population. «Nous ne pouvons accepter que dans une société dite démocratique, les autorités élues, pas plus d’ailleurs que tout citoyenne et citoyen, puissent être poursuivis pour avoir protégé le droit d’accès à l’eau de la population», déclare Lysiane Roch, porte-parole de la Ligue des droits et libertés.

Lire la suite.

 
 
Accord Canada-Union européenne : la liberté des investisseurs, la contrainte des démocraties

Le 26 septembre à Ottawa se concluaient les négociations de l’Accord économique et commercial global (AECG) entre le Canada et l’Union européenne. Pour la première fois depuis le début des pourparlers secrets amorcés en 2009, le volumineux texte de 1500 pages a été rendu public. Certaines dispositions de l’accord, conclu dans une certaine indifférence, risquent pourtant de donner un pouvoir accru aux lobbyistes, en vue d’infléchir les politiques du pays.

Lire la suite du texte sur ricochet.media

 
 
Une réforme « urgente » de la fonction publique s'impose, affirme Donald Savoie

La détérioration de la qualité de la fonction publique est «très sérieuse» et il est «urgent» que des mesures soient prises pour remédier à ces lacunes, selon le spécialiste du développement économique Donald Savoie.

Lire la suite sur radio-canada.ca

 
 
La pédagogie inversée fait sa place à l'Université de Sherbrooke

Tranquillement, la pédagogie inversée fait sa place dans les classes de l'Université de Sherbrooke. Professeur à la faculté des sciences, Hugo Larochelle est un adepte cette pratique. Et il ne retournerait pas en arrière, assure-t-il. Qu'est-ce que la classe inversée? La formule peut varier, mais des capsules vidéo permettent entre autres d'exposer la matière en dehors des heures de classe. Les étudiantes et étudiants peuvent alors plancher sur des exercices pratiques, faire leurs devoirs et, du même coup, poser leurs questions durant le temps en classe.

Lire la suite du texte de La Tribune.

 
 
Tout sur le projet de loi 10 en santé et les réactions qu’il suscite

Pour suivre les réactions et analyses à la suite du projet de loi 10 du ministre Gaétan Barrette sur la réforme du réseau de la santé, vous pouvez consulter le site web du RACOR en santé mentale qui compile en continu les informations.

 
 
France : revaloriser l’éducation et ses métiers, une priorité
France

Le Syndicat national des enseignements de second degré-Fédération syndicale unitaire (SNES-FSU) et l’Union nationale des syndicats autonome-Education (UNSA Education) affiliés de l’Internationale de l’éducation (IE) en France, ont réaffirmé à l’occasion de la Journée mondiale des enseignant(e)s, le 5 octobre, leur volonté d’œuvrer en faveur d’un investissement accru dans l’éducation, cette dernière devant rester inscrite comme une priorité nationale et mondiale.

Lire la suite.

 
 
Haïti : Appel pour un engagement total en faveur d'une éducation de qualité

Le président d'Haïti et le ministre de l’Éducation nationale se sont joints à des centaines de personnes pour célébrer la Journée mondiale des enseignant(e)s lors d'une cérémonie organisée par la Confédération nationale des éducatrices et éducateurs d’Haïti (CNEH). Des enseignantes et enseignants venus de tout Haïti se sont retrouvés à cette cérémonie, tenue le 6 octobre à l’école nationale République des États-Unis d’Amérique, dans la capitale Port-au-Prince, afin d'écouter les dirigeants du Gouvernement et de l'éducation.

Lire la suite.

 
 
Finlande : campagne en faveur des enseignants et de l'éducation de qualité
Finlande

À l'occasion de la Journée mondiale des enseignantes et enseignants, des représentants du Opetusalan Ammattijärjestö (OAJ), l'un des affiliés finlandais de l'IE, ont été invités à visiter leur parlement national. Accompagnés d'un militant déguisé en coq – symbole finlandais de la lecture, de l'apprentissage et de l'éducation depuis 500 ans –, les représentants se sont opposés à toute coupe dans le budget de l'éducation. Leur message était clair: «L'éducation représente le capital humain duquel la Finlande a eu et a toujours fondamentalement besoin!»

Lire la suite.

 
 
Le prix Nobel de la paix : un choix judicieux pour l’éducation
Malala

Malala Yousfazai et Kailash Satyarthi ont reçu le prix Nobel de la paix «pour leur combat contre répression des enfants et des jeunes et pour le droit de tous les enfants à l’éducation». L’Internationale de l’éducation (IE) célèbre la reconnaissance internationale accordée à Kailash Satyarthi, un ami proche de l’IE et défenseur infatigable des droits des enfants, et à Malala Yousafzai, probablement la plus connue au monde pour militer pour le droit de chaque enfant à une éducation de qualité.

Lire la suite.