06 mars 2021 - Syndicat des professeures et professeurs enseignants de l’UQAM
Logo SCCUQ
Publication récente
Twitter

SPPEUQAM

Communiqué spécial du SPPEUQAM-CSN suite aux annonces du Gouvernement du Québec

Le 5 février dernier, le Comité exécutif a publié un communiqué suite aux récentes annonces du Gouvernement du Québec, concernant la reprise progressive de certaines activités académique en présentiel. Voici le communiqué :

Communiqué spécial du SPPEUQAM-CSN suite aux annonces du Gouvernement du Québec

À toutes les personnes chargées de cours, membres du SPPEUQAM-CSN,

À la suite de l’annonce du premier ministre et de la ministre McCann, plusieurs parmi vous se posent des questions légitimes quant au retour progressif sur le campus et les implications pour les enseignantes et enseignants.

L’Info-Direction d’aujourd’hui répond à certaines inquiétudes, mais d’autres questions vont nécessiter des éclaircissements.

D’entrée de jeu, précisons qu’en aucun cas l’UQAM ne peut venir modifier unilatéralement vos contrats pour le trimestre en cours, les modalités d’enseignement (en présentiel, en ligne, hybride, etc.) ayant été précisées lors de l’acceptation de vos cours.

Pour le retour graduel en présentiel, la position syndicale est que :

  1. le retour en présentiel ce trimestre devra se faire sur une base volontaire des enseignantes et enseignants, sans aucune obligation (anxiété du présentiel en temps de pandémie, personnes vulnérables, personnes à charge…);
  2. les éventuelles nouvelles activités pédagogiques en présentiel que choisiraient les personnes chargées de cours devront se faire dans le respect de notre liberté académique;
  3. ces nouvelles activités pédagogiques ne devront pas entraîner une surcharge de travail pour les enseignantes et enseignants déjà à bout de souffle, notre santé psychologique aussi doit être prise en compte.

Finalement, le Syndicat est réfractaire à l’organisation d’activités d’enseignement en comodal étant donné que l’UQAM refuse de reconnaître et de compenser la surcharge de travail en temps de pandémie. Enseigner simultanément à un groupe en classe et à un autre en ligne pose des enjeux pédagogiques importants, surtout sans une réduction drastique de la taille des groupes-cours et sans infrastructure et soutien adéquats. En ces temps difficiles, l’UQAM doit soutenir la santé de ces enseignantes et enseignants plutôt que d’investir dans du matériel technologique.

Sachez que nos représentantes et représentants de la FNEEQ-CSN ont participé à la conférence de presse de la ministre et lui ont fait part de nos préoccupations. Une rencontre est prévue lundi avec la rectrice lors de laquelle les inquiétudes des personnes chargées de cours seront défendues.

Si vous avez des questions, ou pour toute situation problématique, n’hésitez pas à contacter le Syndicat.

 

Syndicalement,
Votre Comité exécutif